Manfred Werner
14.10.23
17:59

Clap de fin pour Michael Caine, qui prend sa retraite à 90 ans

À 90 ans et après sept décennies sur les écrans, l'acteur Michael Caine, icône du cinéma britannique, a annoncé samedi prendre sa retraite après une performance saluée dans un dernier film, "The Great Escaper".

Du personnage manipulateur du "Limier" au scientifique menteur d'"Interstellar" en passant par le majordome de "Batman", il a joué dans plus de 100 films - au point que le nombre exact varie selon les biographies.

Il a reçu au total six nominations aux Oscars et a décroché une statuette pour "Hannah et ses sœurs" de Woody Allen en 1986, puis en 2000 pour "L'œuvre de Dieu, la part du diable".

"Je n'arrête pas de dire que je vais prendre ma retraite. Et bien c'est le cas maintenant", a-t-il déclaré à la BBC Radio 4.

"Je me suis dit que je venais de faire un film dans lequel j'ai joué le rôle principal et pour lequel j'ai reçu des critiques incroyables... Qu'est-ce que je vais faire qui va battre ça ?", a-t-il expliqué. 

"The Great Escaper", sorti le 6 octobre au Royaume-Uni, raconte l'histoire vraie de l'ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale Bernie Jordan, qui s'était échappé de sa maison de retraite pour assister aux cérémonies des 70 ans du Débarquement de 1944 en France.

Sa performance a été saluée dans ce film, où il partage l'affiche avec Glenda Jackson qui est décédée en juin à l'âge de 87 ans.

"Les seuls rôles qu'on peut me donner maintenant sont ceux d'hommes de 90 ans. Ou peut-être 85 ans", a-t-il confié. "Ce ne seront pas des premiers rôles. Il n'y a pas d'acteurs principaux à 90 ans, il y a des jeunes garçons et des jeunes filles séduisants. Je me suis donc dit qu'il valait mieux que je parte".

Six films avec Nolan 

Maurice Joseph Micklewhite est né le 14 mars 1933 dans le sud de Londres, dans un milieu pauvre: son père est livreur de poisson et sa mère femme de ménage.

A 16 ans, il quitte l'école et enchaîne les petits boulots. Puis il sert dans l'armée britannique un an en Allemagne et en Corée.

A son retour en Angleterre, il décide de devenir acteur.

Cherchant un nom de scène, il avait découvert l'affiche du film "Ouragan sur le Caine" et adopté le nom du bateau comme pseudonyme en 1954.

En 1964, il perce avec "Zoulou", un film d'aventure, devenu un classique encore diffusé à la télévision au Royaume-Uni pour Noël: il y joue un officier de l'armée britannique du XIXe siècle. Il triomphe en 1966 dans "Alfie, le dragueur" qui lui vaut une première nomination aux Oscars.

En 2005, il débute une collaboration longue de six films avec le réalisateur américain Christopher Nolan en jouant tout d'abord dans "Batman Begins" avant "Le Prestige" (2006), "The Dark Knight: Le chevalier noir" (2008), "Inception" (2010) et "Interstellar" en 2014. Il apparait également dans "Les fils de l'homme" (2006) d'Alfonso Cuaron.

En 2007, il joue dans le remake du "Limier" réalisé par Kenneth Branagh, reprenant le rôle interprété à l'origine par Laurence Olivier tandis que Jude Law se glisse dans celui qu'il avait tenu en 1973.  

Cet acteur infatigable, connu pour son accent "cockney" des classes populaires de Londres mais collectionneur de Rolls Royce, a été l'une des premières personnalités du monde de la culture à se prononcer en faveur du Brexit en 2016.

"Sir Michael" a été anobli par Elizabeth II en 2000.

 

AFP

Partager cet article

En lien avec l'article