07.08.23
08:58

"Barbie" dépasse le milliard de dollars au box-office mondial, une première pour une réalisatrice

"Barbie", vague rose devenue tsunami? Le film réalisé par l'Américaine Greta Gerwig a passé le cap du milliard de dollars au box-office mondial seulement trois week-ends après sa sortie, une première pour une réalisatrice en solo.

Avec un total de plus de 1,03 milliard de dollars de recettes planétaires atteint ce week-end, selon les estimations dimanche du cabinet spécialisé Exhibitor Relations, le film devient même le premier depuis un siècle à dépasser ce seuil en si peu de temps, selon des responsables du géant de l'industrie cinématographique Warner Bros.

Greta Gerwig, qui a réalisé "Barbie" est une actrice, scénariste et réalisatrice. Elle s'est notamment fait connaître avec ses films "Lady Bird" (2017) ou "Les filles du docteur March" (2020) et a co-écrit le scénario de "Barbie" avec Noah Baumbach, puis l'a réalisé.

Trois week-ends après sa sortie tant attendue, la féerie rose "Barbie" continue d'offrir une bouffée d'air frais aux cinémas, durement touchés par le Covid-19 et la bascule du public vers les services de streaming.

"Barbie" est ainsi seulement le sixième film à dépasser le cap du milliard de dollars de recettes depuis la pandémie de Covid-19, selon Variety. 

Avec le duo Margot Robbie et Ryan Gosling, déjà iconiques en Barbie et Ken, la comédie met en scène l'emblématique poupée Mattel, s'aventurant toute de rose vêtu aux côtés de son petit ami maladroit Ken, dans le monde réel, celui des pieds plats et des agressions sexistes.

 

Phénomène commercial

Déjà phénomène culturel, le film, qui a fait l'objet d'une intense campagne marketing, a entraîné une déferlante de camaïeu de rose dans le monde: vêtements, accessoires divers, patins à roulettes, etc.

La sortie de "Barbie" a également provoqué une envolée des ventes de poupées, notamment en Afrique du Sud.

"Le film a captivé l'imagination des cinéphiles à travers le monde et ces résultats sont incroyablement impressionnants, avec un cumul mondial qui a dépassé ce weekend le milliard de dollars", salue Paul Dergarabedian, analyste média de la société spécialisée Comscore.

Et ce notamment, grâce au prestigieux casting de Barbie: Margot Robbie est Barbie, Ryan Gosling est Ken, ils sont accompagnés d'America Ferrera, Kate McKinnon, Issa Rae ou encore Will Ferrell. 

Côté musique, la bande originale, n'est pas en reste: avec Dua Lipa, Lizzo, The Kid Laroi et un duo entre Nicki Minaj et Ice Spice (avec Aqua) reprenant le tube "Barbie girl" de 1997 du groupe dano-norvégien, les titres cumulent déjà plusieurs millions d'écoutes sur la plateforme Spotify.

 

"Oppenheimer" en troisième position

En deuxième position du box-office américain se hisse dimanche le film d'action "En eaux très troubles", une fiction dans les profondeurs de l'océan habitées par des mégalodons, de redoutables requins géants. Il cumule déjà 30 millions de dollars de recettes pour ses premiers jours dans les salles obscures.

Portrait tortueux du concepteur de la bombe atomique, le film "Oppenheimer" de Christopher Nolan descend en troisième position et réalise dans le week-end 28,7 millions de dollars de recettes, avec un total depuis sa sortie plus de 552 millions de dollars dans le monde.

Vient ensuite le film d'animation "Ninja Turtles: teenage years", dans lequel le célèbre quatuor de tortues ninjas fait son retour, et poursuit ses aventures dans les sous-sols de New York. Ce dernier cumule 28 millions de dollars pour le weekend. 

"Le manoir hanté", film de Disney racontant l'aventure menée par une mère et son fils pour retrouver ce qui hante leur nouvelle propriété installée dans le sud des Etats-Unis arrive en cinquième position. Le film fait près de 9 millions de dollars dans le week-end et accumule 42 millions depuis sa sortie.

Partager cet article

En lien avec l'article