11.04.23
22:48

Une paire de baskets portée par Michael Jordan vendue 2,2 millions de dollars, un record

Une paire de baskets portée par la légende de la NBA Michael Jordan durant sa dernière finale de championnat en 1998 avec les Chicago Bulls a été vendue mardi pour la somme record de 2,2 millions de dollars, a annoncé la société d'enchères Sotheby's.

Il s'agit des "chaussures de sport les plus chères jamais vendues", selon un communiqué de la société.

A ce tarif, l'ancienne superstar des Bulls confirme son statut de roi des enchères pour des vêtements de sport de collection, en battant son propre record pour des baskets (1,4 million de dollars en 2021). Il détient aussi celui du maillot le plus cher (10,1 millions de dollars en septembre 2022), avec la vente d'un de ceux qu'il portait aussi lors de son dernier titre victorieux en NBA en 1998.

Pour ces baskets, une seule offre, à 1,8 million de dollars, avait été déposée peu après le début de la vente, qui se déroulait sur internet depuis le 3 avril. Avec les frais et commissions, le prix total atteint 2.238.000 dollars, près d'un million de plus que le précédent record pour des chaussures portées en match.

Ces Bred (pour "Black and Red") Air Jordan XIII, signées par le joueur, sont emblématiques de la dernière finale remportée par la franchise de Chicago avec Michael Jordan, en 1998, contre les Utah Jazz.

 

"Nostalgie" 

La star les avait chaussées lors du 2e match, sur le parquet de Salt Lake City, un épisode retracé dans le documentaire à succès "The Last Dance", sorti en 2020 sur Netflix et ESPN. Dans un stade acquis aux Jazz, les Bulls l'avaient emporté 93-88, grâce à 37 points de Jordan.

Sotheby's avait placé l'estimation plus haut, entre 2 et 4 millions de dollars.

D'après la maison d'enchères, Michael Jordan avait offert la paire après la rencontre à un ramasseur de balles chanceux, mais ce dernier n'était plus le propriétaire au moment de la vente. Sotheby's n'a communiqué aucune information sur le vendeur ni sur l'acheteur dans l'immédiat.

La vente coïncidait avec la sortie dans les cinémas américains du film "Air" de Ben Affleck, sur l'histoire du partenariat initié en 1984 entre Nike et Michael Jordan, alors jeune potentiel à peine sorti d'université, grâce au flair de Sonny Vaccaro, incarné par Matt Damon.

Près de 40 ans plus tard, l'association est un empire qui a enregistré 5,1 milliards de dollars de chiffre d'affaires l'an dernier grâce à la seule marque Jordan Brand.

Pour Brahm Wachter, qui dirige le département streetwear et objets de collections modernes chez Sotheby's, le succès du joueur aux enchères est lié au fait que "beaucoup de gens, quand ils pensent à Michael Jordan jouant dans les années 80 et 90, ont une nostalgie unique pour cette période".

D'après ce vice-président de Sotheby's, "beaucoup" de riches collectionneurs s'intéressent désormais à ce "marché émergent" des souvenirs sportifs, une tendance qui s'est accélérée selon lui depuis la pandémie de Covid-19 en 2020.

"Nous avons des clients établis dans des catégories allant des tableaux de maîtres anciens à l'art contemporain qui participent", ajoute-t-il.

L'appétit des acheteurs a fait monter les prix: un maillot de LeBon James porté en 2013 avec les Miami Heat vendu 3,7 millions de dollars en janvier dernier, un autre de Kobe Bryant avec les Lakers à 5,8 millions de dollars en février, ou encore la tunique bleue que portait le capitaine de l'équipe de football d'Argentine Diego Maradona lors d'un match de la Coupe du monde de 1986 où il avait crucifié l'Angeleterre, partie pour 9,3 millions de dollars en 2022.

Partager cet article