15.12.22
15:16

Walter Chardon: quand le directeur commercial du Sporting Charleroi raconte son parcours surprenant

Walter Chardon raconte avec ses mots son parcours en dehors des sentiers battus et prouve que la motivation et le courage sont les clés de toute réussite. De son enfance à sa carrière au Sporting de Charleroi en passant par ses années « ping », l’auteur se livre sans filtre pour notre plus grand plaisir. Une véritable leçon de vie qui montre que l’échec peut parfois avoir des vertus…

« En 1982, lorsque ce professeur prononce la phrase “Tu ne feras jamais rien de bon”, ces mots terribles qui m’ont marqué à vie, je venais de revenir du Zaïre, après ces deux années un peu folles au milieu de l’Afrique. »

Cette phrase a résonné comme une sentence, presqu’une sanction. Au cours de ce récit à cœur ouvert, Walter nous prouve comment il a réussi à changer son destin. Une ode à la détermination et à la témérité qui peut guider chacun de nous, des plus jeunes aux plus expérimentés. 

Sa jeunesse carolo, ses débuts professionnels en tant que propriétaire de son propre magasin, son investissement dans le tennis de table et le Footsal ainsi que son arrivée au Sporting de Charleroi, sans oublier sa famille qui lui est très chère : Walter Chardon expose ses nombreuses casquettes et fait le bilan, période par période, de son itinéraire de vie atypique et inhabituel.

c

« Je n’étais pas champion à l’école, vous le savez, mais j’avais une nouvelle passion : le tennis de table. »

Walter Chardon a trouvé dans le tennis de table un moteur qui lui a permis d’avancer dans la vie. Il a commencé à 13 ans au club des cheminots de Monceau et a, des années durant, contribué à la promotion et à l’épanouissement de ce sport. Cette discipline a fait de lui l’homme qu’il est aujourd’hui et a forgé nombres de ses amitiés. 

Il nous raconte ensuite comment il s’est lancé à 25 ans en tant qu’indépendant et a ouvert son propre commerce d’articles de tennis de table. De l’audace pure ! Au travers de son magasin « Walter Wear », il sponsorise l’équipe professionnelle de la Villette Charleroi et habille les grands joueurs de tennis de table de l’époque tels que Jean-Michel et Philippe Saive. Cette époque marque le début de grandes amitiés et de l’open Walter Wear, un tournoi de Ping Pong d’envergure.

« Personne n’avait jamais osé organiser une telle compétition. Je voulais marquer les esprits par un événement différent et colossal. »

Ce ne fut pas une sinécure mais Walter est parvenu à relever le défi haut la main. Durant ces années, il a établi un réseau de contacts considérable et réalisé un véritable tour de force en alliant sport et humour, une combinaison qui sera sa signature. Il reviendra d’ailleurs sur d’autres évènements organisés par ses soins tels que Fou d’Foot et les spectacles Saive-Pirette-Saive.

« J’aime découvrir de nouveaux horizons. Je me dis toujours que dans la vie, il faut se remettre en question et réfléchir à toutes les opportunités qui se présentent. »

Walter retrace ensuite ses sept années en tant que manager général du club de futsal Action 21. Ses précédentes expériences ainsi que les nombreuses rencontres lui ont permis de mener à bien ce nouveau projet pour lequel il s’investira à plein temps. 

Avant de devenir directeur commercial du Sporting de Charleroi, Walter Chardon sera revendeur indépendant pour la compagnie téléphonique Base. 

« Le sport est fait de grandes joies et d’immenses déceptions. Il faut l’accepter quand on est supporter d’un club, mais aussi en tant que dirigeant. »

En 2008, c’est par l’intermédiaire de Base que Walter deviendra l’homme que nous connaissons aujourd’hui, fervent serviteur du Sporting. Une seconde famille à laquelle il se dédie corps et âme. Walter Chardon fait du relationnel sa priorité. C’est sa force. 

Par son histoire, Walter Chardon espère en toute humilité inspirer nombre d’entre nous à prendre les commandes de notre vie et à sortir des sentis battus pour suivre notre petite voix… et notre propre voie. Il souhaite aussi, grâce à ce livre, laisser un héritage à ses enfants et petits-enfants d’une façon des plus touchantes.

 

Partager cet article

En lien avec l'article