27.09.22
15:28

Fuites spectaculaires sur les gazoducs Nord Stream: Kiev dénonce "une attaque terroriste planifiée" par Moscou

Les fuites inexpliquées découvertes sur les gazoducs Nord Stream en mer Baltique sont le résultat d'"une attaque terroriste planifiée" par Moscou "contre l'Union européenne" a affirmé mardi Kiev.

"La fuite de gaz à grande échelle de Nord Stream 1 n'est rien de plus qu'une attaque terroriste planifiée par la Russie et un acte d'agression contre l'Union européenne", a affirmé sur Twitter le conseiller de la présidence ukrainienne, Mykhaïlo Podoliak.

Des fuites inexpliquées à ce stade ont été détectées par les autorités danoises et suédoises sur les gazoducs Nord Stream 1, à l'arrêt depuis début septembre, et Nord Stream 2, jamais mis en service faute d'autorisation du fait de l'invasion russe de l'Ukraine.

Bien qu'ils soient hors service, les deux tubes étaient remplis de gaz, ce qui explique les fuites.

Des explosions sous-marines ont été enregistrées avant le début des fuites sur les gazoducs, "très probablement dues à des détonations", selon l'institut sismique suédois.

Selon Mykhaïlo Podoliak, la Russie "veut déstabiliser la situation économique en Europe et semer la panique avant l'hiver", sur fond de craintes d'une crise énergétique sans précédent en Europe dans les prochains mois.

"La meilleure réponse à un tyran (...) ce sont des chars pour l'Ukraine", a-t-il encore écrit sur Twitter, appelant à plus de livraisons d'armes occidentales à l'armée ukrainienne pour faire face aux troupes de Moscou.

Partager cet article