26.09.22
15:04

Un train percute violemment une voiture de police avec une personne menottée à l'intérieur

Alors que des policiers du Colorado fouillaient le véhicule d'une jeune femme de 20 ans dans la nuit du 16 septembre, un klaxon de train a retenti au loin.

Les agents n'ont semblé remarquer la présence du train que lorsqu'il s'est approché à quelques mètres d'une voiture de police garée sur les voies. Le problème ? La jeune Yareni Rios-Gonzalez était menottée à l'intérieur, selon les autorités et les images de la caméra corporelle. Un policier qui se tenait près des voies a regardé le train qui approchait et s'est affolé, comme le montre la vidéo.

"Restez en arrière !", a-t-il crié.

La vidéo de la caméra du tableau de bord le montre s'éloignant rapidement du véhicule juste avant que le train ne le percute. Après environ 20 secondes, un officier de police de Platteville est entendu dire à plusieurs reprises : "Hé, elle était là ? Elle était là ? Etait-elle là ?"

"Oh, mon Dieu. Oh, mon Dieu !" a dit une femme officier lorsque le train a percuté sa voiture de patrouille, selon les images de sa caméra corporelle.

Rios-Gonzalez, 20 ans, a subi de multiples blessures mais devrait survivre, selon les autorités. Un officier de la police de Platteville a été placé en congé administratif pendant l'enquête sur l'incident. La suspecte a subi de nombreuses blessures, dont un bras cassé qui a nécessité une intervention chirurgicale, neuf côtes cassées, un sternum fracturé et une blessure au dos et à la tête.

 

Le déroulé des faits

Dans la soirée du 16 septembre, la police a reçu un appel concernant un incident de rage au volant impliquant une arme à feu. Un agent de Platteville a arrêté un véhicule suspect conduit par Rios-Gonzalez, et Rios-Gonzalez s'est arrêtée juste après les voies ferrées, avec l'agent juste derrière elle. 

Deux officiers de police de Fort Lupton sont arrivés pour aider à retenir Rios-Gonzalez et à fouiller son camion. À leur arrivée, l'un de ces agents a sorti son arme et s'est mis à l'abri derrière le véhicule de patrouille de Platteville garé au milieu des voies ferrées, comme le montre la vidéo de sa caméra corporelle.

Pendant environ trois minutes, les agents ont ordonné à Rios-Gonzalez de lâcher son téléphone portable, de s'agenouiller au sol et de mettre les mains en l'air. L'agent féminin a ensuite menotté Rios-Gonzalez et l'a fait monter dans le véhicule sur les voies.

Alors qu'elle était menottée, Rios-Gonzalez a demandé à plusieurs reprises ce qui se passait.

"Je suis si confuse", a-t-elle dit avant d'être placée dans la voiture de police, selon la vidéo. Environ une minute plus tard, un klaxon de train a été entendu en arrière-plan. Les images montrent un agent faire des allers-retours entre le véhicule de police et le train, puis s'est éloigné des voies quelques secondes avant que le train n'entre en collision avec le véhicule,

Alors que les agents se demandaient s'il était possible que Rios-Gonzalez ait jeté quelque chose par la fenêtre avant l'arrêt, le klaxon du train est devenu plus fort et plus fréquent, selon la vidéo. Les agents n'ont semblé réagir que quelques instants avant la collision. 

Après la collision, la policière a demandé une assistance médicale d'urgence, selon les images de sa caméra corporelle. "Le suspect se trouvait dans le véhicule qui a été heurté par le train", a-t-elle déclaré.

Le bureau californien d'investigation a démarré une enquête. Un avocat de Rios-Gonzalez a  déclaré que la situation aurait pu être évitée si le policier de Platteville s'était garé ailleurs que sur la voie ferrée.

"On ne se gare jamais sur une voie ferrée", a-t-il dit, ajoutant : "C'est assez incroyable qu'ils aient fait quelque chose comme ça".

Partager cet article