24.09.22
19:49

La première photo de la pierre tombale d'Elizabeth II a été dévoilée

Alors que la reine Elizabeth II a été inhumée lundi à Windsor, aux côtés de son défunt mari le prince Philip, une nouvelle photo montre la pierre de taille installée dans la chapelle commémorative du roi George VI après l'inhumation de la reine. La pierre est faite de marbre noir belge sculpté à la main, avec des incrustations de lettres en laiton pour correspondre à la pierre précédente de la chapelle.

Après le parfum de communion nationale qui a marqué les funérailles d'Elizabeth II, le Royaume-Uni a tourné une page de son histoire et retrouvé mardi le cours de son existence. Non sans s'interroger sur son avenir sans cette figure unificatrice.

Pour un dernier au revoir à leur reine, décédée le 8 septembre à 96 ans dont 70 ans de règne, des centaines de milliers de Britanniques s'étaient massés lundi dans les rues de Londres et de Windsor, pour voir passer le cercueil.

Un moment de communion nationale relayé à une audience télévisée planétaire, qui a figé le pays et fait chuter la consommation d'électricité lundi en matinée - jusqu'à 2 gigawatts, ou l'équivalent de deux réacteurs nucléaires. Selon les premières estimations, au moins 32,5 millions de personnes ont regardé lundi le programme spécial de la BBC, a-t-elle indiqué dans un communiqué, dont 22,4 millions en même temps au plus fort de la journée. 

Ils avaient été nombreux aussi, dans les cinq jours précédant ces majestueuses funérailles, à adresser un baiser, improviser une révérence ou verser une larme devant le cercueil exposé nuit et jour au public dans une salle du parlement, après des heures d'attente.  

"Plus de 250.000 (personnes) sont passées par le Parlement", selon une estimation provisoire, a déclaré la ministre de la Culture, Michelle Donelan, sur Sky News. C'était pour la reine mère 200.000 personnes en 2002. 

Les "adieux" à la reine dominaient encore mardi toutes les Unes de la presse britannique, qui rivalisait d'hommages et de photos des événements. Le Telegraph, proche des conservateurs, soulignait "une effusion d'amour". 

Après son inhumation dans l'intimité, la famille royale a publié sur son compte Twitter une photo inédite d'Elizabeth II, la seule souveraine que beaucoup de Britanniques aient jamais connue, la montrant en 1971 dans les terres de son domaine écossais de Balmoral, où elle s'est éteinte.

Partager cet article