24.09.22
19:00

Charles Michel favorable à l'ouverture de l'UE aux Russes en fuite

L'Europe devrait autoriser l'entrée des citoyens russes qui cherchent à fuir leur pays, a déclaré le président du Conseil européen, Charles Michel, qui a dénoncé le "tissu de mensonges" de la Russie dans un discours prononcé devant l'Assemblée générale des Nations unies.

Charles Michel a déclaré que l'UE devait faire preuve d'une "ouverture à l'égard de ceux qui ne veulent pas être instrumentalisés par le Kremlin". 

L'annonce par Poutine d'une mobilisation partielle des troupes en début de semaine a changé la dynamique de la guerre, a-t-il ajouté.

Bien que Michel, qui dirige le Conseil européen représentant les chefs d'État et de gouvernement de l'UE, se soit dit ouvert à une consultation avec ses collègues de l'UE sur la manière d'y parvenir, il a déclaré : "En principe, je pense que l'Union européenne devrait accueillir ceux qui sont en danger en raison de leurs opinions politiques. Si, en Russie, des personnes sont en danger en raison de leurs opinions politiques, parce qu'elles ne suivent pas la folle décision du Kremlin de lancer cette guerre en Ukraine, nous devons en tenir compte.

 

Un statut de réfugié ?

Les ambassadeurs discuteront probablement des options qui pourraient être offertes à l'UE lors de la réunion de lundi. Parmi les possibilités, l'UE pourrait accorder le statut humanitaire à certains citoyens russes entrants, plutôt que le statut de réfugié. Alors que l'UE a activé en mars, pour la première fois de son histoire, sa directive spéciale sur la protection temporaire, qui donne aux Ukrainiens le droit de vivre et de travailler dans l'Union européenne pendant une période déterminée, il est peu probable qu'un tel système soit introduit pour les Russes.

 

Lire aussi: L'Europe doit-elle accueillir les déserteurs russes ?

Lire aussi: Plus de 700 manifestants anti-mobilisation arrêtés en une journée en Russie

Lire aussi: Poutine signe une loi prévoyant jusqu'à dix ans de prison pour reddition ou refus de combattre

Partager cet article