01.09.22
14:54

La Chine confine une ville de plus de 20 millions d'habitants

La Chine a confiné jeudi plus de 20 millions d'habitants à Chengdu, une métropole du sud-ouest du pays, au moment où le géant asiatique fait face à un rebond épidémique limité.

Le pays continue à suivre une stricte stratégie sanitaire en dépit d'un nombre de contaminations très inférieur au reste du monde.

Cette politique se traduit par de multiples confinements dès l'apparition de cas positifs, par des tests PCR quasi obligatoires toutes les 72, 48 voire 24 heures, par des placements en quarantaine mais aussi par la fermeture inopinée d'usines et d'entreprises.

Chengdu, l'une des plus grandes villes de Chine, a fait état jeudi de 157 nouveaux cas positifs de Covid. Pour enrayer les contaminations, les autorités ont ordonné le dépistage des quelque 20 millions d'habitants.

Tous devront "rester chez eux" à partir de jeudi 18H00 (10H00 GMT), a ajouté la mairie, sans préciser la durée de cette mesure.

Chaque foyer pourra envoyer chaque jour une personne à l'extérieur afin d'acheter des provisions et des produits de première nécessité - sous réserve de la présentation d'un test PCR datant de moins de 24 heures.

La Chine est confrontée ces dernières semaines à un rebond épidémique limité en nombre de cas mais qui touche désormais une grande partie des provinces du pays.

Dans au moins une dizaine de villes et régions, la rentrée scolaire a été reportée ou s'effectue en ligne, selon la presse officielle.

C'est le cas notamment à Xining, ville de 2,5 millions d'habitants et capitale du Qinghai, une vaste province qui borde notamment le Tibet (ouest). 

A Shenzhen (sud), grande métropole frontalière de Hong Kong, les autorités ont annoncé jeudi la mise en place, dans la soirée, de nouvelles restrictions dans le district de Nanshan, siège de nombreux géants locaux des technologies comme Tencent (jeux vidéo, internet) et ZTE (télécoms).

Les lieux de divertissement comme les bars, les cinémas et les établissements de karaoké ont reçu l'ordre de fermer, ont indiqué les autorités du district dans un communiqué.

Les habitants de Nanshan sont également tenus de présenter un test PCR datant de moins de 24 heures afin d'entrer dans leurs complexes résidentiels.

Partager cet article