03.08.22
14:03

Grèves, plaintes en cascade, dossiers en attente... le secteur aérien vit un sale été

Le secteur aérien est en train de vivre un sale été. Les plaintes contre les compagnies se multiplient et d'après les associations de voyageurs, elles sont quatre fois plus nombreuses en juillet qu'elles ne pouvaient l'être en mai.

Alors une question: que reprochent les voyageurs aux compagnies aériennes ?

"Nous sommes dans une période estivale post-Covid. Donc beaucoup de gens ont envie de voyager et ces grèves tombent à un très mauvais moment. Donc peut-être que les compagnies n'ont pas toujours l'infrastructure qui leur permet de s'occuper de l'ensemble des dossiers qui sont déposés. Il y a une deuxième cause possible, c'est qu'un certain nombre de compagnies font partie de grands groupes et donc elles peuvent rediriger leurs clients vers d'autres compagnies à l'intérieur de leur groupe, alors que d'autres compagnies sont seules, donc doivent avoir plus de difficultés à trouver des alternatives.

Et la troisième explication que je vois, et c'est là toute la valeur ajoutée des agences de voyage, c'est que lorsque vous réservez auprès d'une agence de voyage, vous avez une personne qui va vous aider à trouver une solution et qui s'engage à le faire.

Alors qu'avec internet, lorsque vous réservez sur internet, il n'y a pas un bouton qui vous permet de dire 'remboursez, moi j'ai eu un problème'. Donc les personnes qui ont réservé par internet vont se retrouver un peu perdues, ne sachant pas à qui s'adresser, et auront sans doute tendance à aller beaucoup plus vers la plainte parce qu'il y a pas de solution à leur problème."

nous a expliqué Christophe Depreter, secrétaire général de l'UPAV.

Partager cet article

En lien avec l'article