27.07.22
16:07

Foot: Neymar sera jugé en Espagne un mois avant la Coupe du monde

La star brésilienne du Paris Saint-Germain Neymar sera jugée en octobre à Barcelone pour des irrégularités commises lors de son transfert de Santos au FC Barcelone en 2013, un procès qui se tiendra à un mois du Mondial au Qatar.

Ce procès aura lieu du 17 au 31 octobre, a indiqué mercredi la justice espagnole.

"Ney" sera jugé aux côtés de ses parents et des anciens présidents du Barça, Josep Maria Bartomeu et Sandro Rosell. 

Tous sont accusés de "corruption" tandis que les deux ex-présidents du club devront également répondre d'un délit présumé d'"escroquerie". Un délit qui est aussi reproché au club de Santos et à son ancien président Odilio Rodrigues Filho, selon la décision de renvoi consultée par l'AFP.

Le parquet a requis deux ans de prison et 10 millions d'euros d'amende à l'encontre de Neymar qui avait assuré lors de l'enquête qu'il se contentait de jouer au foot et qu'il avait une confiance aveugle en son père, qui est aussi son agent.

Depuis 2016

Ancien détenteur partiel des droits du joueur, le groupe brésilien DIS est à l'origine de cette affaire qui dure depuis 2016.

Il s'était estimé lésé lors du transfert de l'attaquant et avait porté plainte contre Neymar, son père, le club de Santos, le Barça et leurs dirigeants.

Le Barça avait officiellement chiffré le transfert du joueur à 57,1 millions d'euros: 40 millions pour la famille de Neymar, 17,1 pour Santos. Mais selon la justice, il a en réalité coûté au moins 83,3 millions.

DIS, qui avait reçu 6,8 millions d'euros sur les 17,1 versés à Santos, accuse donc Neymar et le Barça de lui avoir caché le montant réel pour lui reverser moins d'argent. 

Le groupe brésilien, qui s'est dit dans un communiqué "satisfait" de l'annonce du calendrier du procès, juge que le préjudice était double. D'une part car il n'a pas touché ce qu'il aurait dû au moment du transfert et d'autre part, car un accord d'exclusivité signé entre le Barça et Neymar avait empêché d'autres clubs de surenchérir.

Au titre de cet accord signé en 2011 pour 40 millions d'euros, Neymar s'était engagé à signer au Barça à la fin de son contrat avec Santos.

Saga judiciaire

Ce procès, qui se tiendra à peine un mois avant la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre), intervient après une première procédure judiciaire autour de ce transfert qui s'était conclu par un accord entre le parquet et le Barça.

Le club avait accepté en 2016 de payer une amende de 5,5 millions d'euros pour éviter un procès.

Les années de Neymar à Barcelone ont été également au centre d'une saga judiciaire entre le club catalan et l'attaquant brésilien notamment autour de la prime de prolongation promise par le club avant le transfert record du Brésilien au PSG en 2017 pour 222 millions d'euros.

La justice avait débouté en 2020 l'attaquant qui réclamait au Barça 43,6 millions d'euros. Il avait ensuite été condamné à payer 6,79 millions d'euros à son ex-club pour n'avoir pas respecté le contrat.

"Ney" et le Barça avaient fini par signer en juillet 2021 un accord pour mettre fin "à l'amiable" à tous les litiges financiers les opposant. 

Partager cet article