06.07.22
11:27

Une nouvelle campagne de vaccination pour l'automne, par priorité et sans obligation

Le CIM Santé publique s'est réunie aujourd'hui, sur la campagne de rappel de vaccination de cet automne et sur l'état des lieux actuel de la pandémie covid-19. 

Les ministres de la Santé du fédéral et des trois régions se sont réunis  ce mercredi pour faire le point sur le rebond de la  pandémie au covid-19 et sur la campagne de vaccination de cet automne. 

En région wallonne, elle sera prioritaire, comme l'a expliqué Christie Morreale. La campagne pour l'administration d'un nouveau booster débutera en septembre et se fera par priorité. Les immuno-déprimés et les personnes âgées à haut risque seront prioritaires, a expliqué la ministre wallonne de la Santé. Le personnel hospitalier précédera les personnes entre 50 et 64 ans.

Enfin, le reste de la population pourra formuler une demande sur base individuelle pour une nouvelle dose. Les mineurs ne sont pas concernés et, à ce stade, aucune obligation vaccinale n'a été évoquée. L'objectif global est d'entreprendre une nouvelle campagne de sensibilisation à la vaccination à l'automne pour espérer contenir au maximum l'épidémie. 
 

Dans l'ensemble, aucune nouvelle mesure n'a été prise malgré la hausse des contaminations. Selon les derniers chiffres recensés par Sciensano, on comptabilise plus de 5000 contaminations par jour en moyenne. Frank Vandenbroucke s'est limité à rappeler certaines précautions d'usage, comme privilégier les réunions en extérieur ou encore le port du masque dans certains lieux où la distanciation physique n'est pas possible.

Partager cet article

En lien avec l'article