06.07.22
08:23

Le conte de fée de Tatjana Maria, 103e et mère de famille, à Wimbledon

L'Allemande Tatjana Maria, 103e mondiale à 34 ans et mère de deux petites filles, s'est qualifiée mardi pour les demi-finales de Wimbledon en écartant 4-6, 6-2, 7-5 sa compatriote Jule Niemeier (97e).

"J'ai la chair de poule... C'est un rêve de vivre ça avec ma famille, mes deux petites filles. Il y a moins d'un an, j'accouchais... C'est fou !", a commenté Maria avant de quitter le Court N.1. Elle n'avait encore jamais dépassé le troisième tour d'un Majeur, déjà atteint à Wimbledon en 2015.

Après la perte du premier set, elle s'est retrouvée menée d'un break dans le deuxième, mais a trouvé les ressources nécessaires pour battre son adversaire bien plus jeune (22 ans) et qui ne participait qu'à son deuxième tournoi du Grand Chelem.

"J'ai joué les points les uns après les autres", a simplement expliqué Maria. Elle affrontera jeudi pour une place en finale la Tunisienne Ons Jabeur (2e) vainqueure de la Tchèque Maria Bouzkova (66e) en 3 sets. "Ce serait super de jouer contre Ons", déclarait-elle avant la fin du match de sa future adversaire. "Elle fait partie de la famille. Elle joue tout le temps avec mes filles", a souligné Maria. Cette fois, la Tunisienne jouera contre la maman. Pour une place en finale de la 3e levée du Grand Chelem. Rien que ça.

Partager cet article