04.07.22
14:16

Nouvelle avancée dans les recherches pour retrouver Natacha, jeune Belge disparue au Pérou

Alors que la jeune Belge est portée disparue depuis le 24 janvier 2022, la police péruvienne avait annoncé il y a quelques jours qu'elle allait fouiller une maison dans laquelle Natacha de Crombrugghe aurait passé une soirée festive quelques heures à peine avant de disparaitre.

Selon le journal La Republica, des traces de sang auraient été retrouvées dans une des habitations fouillées. Aucun autre élément suspect n'a été découvert et les enquêteurs n'ont pas encore déterminé si les traces de sang sont celles de Natacha. Cependant, la famille de la jeune disparue nuancent ces propos des médias locaux.

"Ce qu’ils ont trouvé dans la dépendance de l’hôtel où Natacha a séjourné le 23 janvier 2022, n’est pas du sang mais des fluides corporels.",

a indiqué la mère de Natacha.

Invisible à l’œil nu, le fluide a été découvert à l’aide du luminol. Mais rien n’indique qu’il appartient à la Belge puisque rien ne prouve qu’elle a mis les pieds dans cette dépendance, indiquent nos collègues de l'Avenir.

"Les détectives ont trouvé des vêtements et un matelas. Il est très probable que les fluides trouvés sur place appartenaient à des invités présents lors de la fête.",

L'enquête se poursuit pour déterminer de qui proviennent ces fluides corporels. Les parents de Natacha de Crombrugghe, quant à eux, poursuivent leur séjour dans la capitale péruvienne.

"La bonne nouvelle, c’est que l’enquête se déroule bien. Nous continuons d’espérer que nous retrouverons notre fille."

 

Disparue depuis le 24 janvier

Natacha de Crombrugghe, âgée de 28 ans, est portée disparue depuis le 24 janvier 2022. Elle était partie en trek au Pérou. Ses parents, Eric et Sabine, tentent le tout pour le tout. En avril, ils sont repartis pour la seconde fois sur place dans l’espoir de récolter des indices. 

Partie de Belgique au premier jour de l’an, Natacha était arrivée à Cabanaconde la veille du 24 janvier avec l’ambition d’entamer seule dès le lendemain un trek passant par le fond de ces gorges tracées par la rivière Colca. Aucune trace d’elle n’a été retrouvée dans les quelques hébergements qui peuplent le fond du canyon où elle était supposée se ressourcer durant quelques jours.

Depuis début février, de nombreux guides et volontaires se sont rendus sur place pour chercher Natacha. Des policiers et secouristes de haute montagne sont venus les rejoindre. Plus de 70 personnes ont fouillé plus de 495 kilomètres. Après un mois, les recherches n’ont pas abouti à d’énormes avancées. En mars, après une saison des pluies et un tremblement de terre, les recherches ont été abandonnées.

Partager cet article