29.06.22
19:00

Nouvelle recherche pour retrouver Natacha, la jeune Belge disparue au Pérou

Alors que la jeune Belge est portée disparue depuis le 24 janvier 2022, la police péruvienne a annoncé qu'elle allait fouiller une maison dans laquelle Natacha de Crombrugghe aurait passé une soirée festive quelques heures à peine avant de disparaitre.

Selon des sources locales, le corps de Natacha pourrait se trouver sur le site de cette propriété située à Cabanaconde, à environ 200 km d'Arequipa, dans le sud du pays, indiquent nos collègues de La Libre. Une équipe d’experts en scènes de crime, composée notamment de biologistes et d’anthropologues, est attendue sur place. Des tests au luminol (pour détecter d’éventuelles taches de sang) vont être effectués afin d’infirmer ou confirmer ces informations.

Les autorités péruviennes avaient décidé de reprendre les fouilles dans la région début juin, et plus particulièrement dans la rivière Colca. D'après la police locale, les eaux sont plus calmes en cette période, ce qui augmente les chances de retrouver la jeune femme, mais sans succès.

Depuis plusieurs semaines, les parents de Natacha se disent physiquement et moralement épuisés. Ils lancent un appel : "Nous en sommes toujours au point de départ et nous tournons en rond. Nous attendons des autorités qu’elles reprennent sérieusement l’enquête et répondent à toutes nos questions. Natacha est quelque part, nous ne pouvons pas l’abandonner. Nous devons savoir ce qui s’est passé et la retrouver".

Dimanche 22 mai à Bruxelles et au Pérou (à Cabanaconde, Arequipa et Chivay), une marche de solidarité et d’espoir a été organisée pour aider financièrement et soutenir la famille.


Disparue depuis le 24 janvier

Natacha de Crombrugghe, âgée de 28 ans, est portée disparue depuis le 24 janvier 2022. Elle était partie en trek au Pérou. Ses parents, Eric et Sabine, tentent le tout pour le tout. En avril, ils sont repartis pour la seconde fois sur place dans l’espoir de récolter des indices. 

Partie de Belgique au premier jour de l’an, Natacha était arrivée à Cabanaconde la veille du 24 janvier avec l’ambition d’entamer seule dès le lendemain un trek passant par le fond de ces gorges tracées par la rivière Colca. Aucune trace d’elle n’a été retrouvée dans les quelques hébergements qui peuplent le fond du canyon où elle était supposée se ressourcer durant quelques jours.

Depuis début février, de nombreux guides et volontaires se sont rendus sur place pour chercher Natacha. Des policiers et secouristes de haute montagne sont venus les rejoindre. Plus de 70 personnes ont fouillé plus de 495 kilomètres. Après un mois, les recherches n’ont pas abouti à d’énormes avancées. En mars, après une saison des pluies et un tremblement de terre, les recherches ont été abandonnées.

Les parents de Natacha sont repartis fin février, après avoir été rassurés par la mobilisation en cours et les conseils de trois policiers belges qui ont passé cinq jours sur place.

 

Partager cet article

Partager cet article