22.06.22
12:51

Un premier navire étranger chargé de céréales quitte Marioupol

Un navire marchand turc a quitté mercredi le port ukrainien de Marioupol après des discussions entre des délégations turque et russe à Moscou au sujet des céréales bloquées en Ukraine à cause de l'offensive militaire russe, a annoncé le ministère turc de la Défense.

"Quelques heures seulement après la fin de la longue réunion, le cargo turc (Azov Concord), qui attendait depuis des jours, a quitté le port ukrainien", a indiqué le ministère dans un communiqué, affirmant qu'il s'agit du "premier navire étranger à quitter le port ukrainien de Marioupol", tombé aux mains des Russes en mai.

Des millions de tonnes de blé sont coincées dans les ports ukrainiens du fait de l'assaut lancé par la Russie contre son voisin fin février, si bien qu'une crise alimentaire mondiale se dessine.

Ankara, qui s'efforce d'entretenir de bons rapports avec Moscou et Kiev, a proposé d'aider à organiser le transport des céréales, sur la base d'un plan de l'ONU impliquant la Russie et l'Ukraine. Moscou affirme ne pas empêcher la sortie des navires marchands, et accuse l'Ukraine d'avoir paralysé le transport maritime en minant ses ports.

Kiev de son côté craint une attaque maritime de la Russie sur sa côte de la mer Noire, alors que l'armée russe occupe déjà une grande partie du Sud ukrainien, notamment la totalité des rives de la mer d'Azov. L'Ukraine accuse aussi la Russie de s'être approprié les récoltes de ces territoires occupés.

Partager cet article

En lien avec l'article