08.06.22
08:50

Le bio est-il en crise ?

La semaine du bio touche à sa fin, l’occasion de dresser à la fois un bilan de l’intérêt des belges pour les productions dites « biologiques » (sont-ils nombreux à s’être déplacés pour rencontrer leurs producteurs ?), mais aussi celui du bio en général : séduit-il toujours autant ? La filière biologique représente aujourd’hui 15,5% des fermes wallonnes et 12,4% de la surface agricole utile. Peut-on et doit-on faire plus ? Est-ce vraiment le moment de faire plus ? Selon Carrefour, Aldi, Delhaize ou encore colruyt (interrogés par la presse dans le cadre de l’évènement), les ventes sont en baisse. Le consommateur serait « retourné à ses habitudes pré-covid ». Le bio est-il en crise ? Doit-on encore en faire une priorité ? Pour atteindre les 30% de fermes bio, combien d’agriculteurs doit-on former ? N’y a-t-il pas pénurie ? 

  • Philippe Mattart, Directeur général de l’Apaq-W
  • Philippe Baret, économiste et ingénieur agronome à l’UCLouvain

Partager cet article