03.06.22
09:38

L'augmentation de la production mondiale de pétrole ne calme pas les marchés

L'Union européenne vient aussi de décider un embargo partiel sur le pétrole brut russe dans les 6 mois et les produits raffinés dans les 8 mois. Au total ce sont 90% des exportations de pétrole russe vers l'UE qui seront arrêtées d'ici la fin de l'année. "L'Europe ne dépend pas seulement des livraisons de pétrole brut, mais aussi des importations de produits pétroliers. Et là, certains pays exportateurs comme la Chine imposent de premières interdictions d'exportation; ils veulent sécuriser leurs propres consommateurs", alerte Fatih Birol. Détails avec Julien Bal.

Partager cet article