02.06.22
11:30

La Chine "fermement opposée" aux discussions commerciales USA-Taïwan

La Chine s'est dite jeudi "fermement opposée" aux discussions commerciales lancées la veille entre les Etats-Unis et l'île de Taïwan, que Pékin considère comme partie intégrante de son territoire.

Depuis la fin de la guerre civile chinoise en 1949, Taïwan est dirigé par un régime rival de celui, communiste, basé à Pékin et qui gouverne la Chine continentale.

Pékin entend "réunifier" le territoire insulaire de 24 millions d'habitants à "la mère patrie" et la Chine n'exclut un recours à la force armée.

Les Etats-Unis et Taïwan ont lancé mercredi des discussions officielles sur un accord commercial. Une annonce qui a fortement déplu aux autorités chinoises.

"La Chine est fermement opposée" à ces négociations commerciales, a indiqué devant la presse Gao Feng, le porte-parole du ministère du Commerce. 

"La Chine s'oppose à toute forme d'échange officiel entre un quelconque pays et la région chinoise de Taïwan, y compris à toute négociation et signature d'un accord économique et commercial à connotation souveraine et à caractère officiel."

Les Etats-Unis, comme l'immense majorité des pays au monde, ne reconnaissent pas officiellement Taïwan. Mais Washington est le plus important partenaire et fournisseur d'armes de Taipei.

Ces discussions commerciales sont lancées peu après l'annonce d'un nouveau partenariat économique en Asie-Pacifique, divulgué le 23 mai par le président Joe Biden lors d'une tournée en Asie.

Les Etats-Unis et Taïwan sont liés depuis 1994 par "un cadre" pour le commerce et les investissements. 

Taipei a également rejoint l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2002, ce qui a contribué à la croissance du commerce bilatéral. 

La prochaine étape de la relation économique serait ainsi un accord commercial formel qui, pour l'heure, se fait attendre dans un contexte politique complexe.

 

AFP

Partager cet article