24.05.22
08:56

Un peu de souplesse dans ce monde de brutes

Le grand méchant loup budgétaire, la commission européenne, donne un an de délai aux pays membres avant de remettre de l’ordre dans leurs comptes. Mais attention, dès 2024, quand les effets de la guerre en Ukraine seront dissipés, il faudra revenir dans le droit chemin.

 

Un édito de Martin Buxant

Partager cet article

Partager cet article