16.05.22
20:01

Elisabeth Borne "parmi les figures les plus dures de la maltraitance sociale", selon Mélenchon

La nouvelle Première ministre Elisabeth Borne est "parmi les figures les plus dures de la maltraitance sociale" dans la macronie, a dénoncé lundi Jean-Luc Mélenchon, qui espère être nommé à Matignon si la Nouvelle union de la gauche (Nupes) remporte les législatives de juin.

"Sa nomination commence dès les premiers instants par une tentative de tromperie, Mme Borne serait une femme de gauche", mais "nous ne lui accordons pas ce label", a affirmé M. Mélenchon dans une déclaration à la presse.

Il a cité plusieurs réformes portées par l'ancienne ministre du Travail, comme "l'ouverture à la concurrence du rail". Il a dit la tenir "personnellement responsable qu'un million de chômeurs aient leur allocation baissée" et pour "la réduction des droits des travailleurs", et souligné qu'elle s'était "prononcée pour la retraite à 65 ans".

Partager cet article

Partager cet article