16.05.22
08:42

Avec la levée des restrictions sanitaires, Ryanair réduit sa perte annuelle à 355 millions d'euros

La compagnie aérienne Ryanair a déclaré ne pas pouvoir donner de prévisions si ce n'est qu'elle espère un retour à une "rentabilité raisonnable" cette année

La société irlandaise, qui effectue plus de vols que n'importe quelle autre compagnie européenne selon le régulateur du trafic aérien Eurocontrol, a annoncé qu'elle prévoyait d'augmenter son trafic à 165 millions de passagers cette année, contre 97 millions il y a un an et un record de 149 millions avant la pandémie de coronavirus.

Toutefois, son directeur général, Michael O'Leary, a déclaré qu'il était "peu pratique, voire impossible" de fournir une fourchette de prévisions de bénéfice précise à l'heure actuelle, à cause des risques liés à la guerre en Ukraine et au COVID-19.

"Cette reprise reste fragile", a dit Michael O'Leary, dans un communiqué.

Il a ajouté que si les réservations se sont améliorées au cours des dernières semaines, les prix du premier trimestre doivent eux encore être stimulés. Ryanair fait preuve d'un certain optimisme sur les tarifs de l'été, période de pointe, qui seraient légèrement supérieurs aux niveaux pré-pandémiques en raison de la demande accumulée.

La perte avant éléments exceptionnels ressort à 355 millions d'euros sur l'exercice, un chiffre inférieur à la perte de 370 millions d'euros prévue par les analystes et à la perte d'un milliard d'euros de l'exercice précédent.

La compagnie aérienne affiche un bénéfice d'un milliard d'euros au cours de l'exercice clos en mars 2020

Partager cet article