14.05.22
17:07

Des proches de combattants d'Azovstal appellent à l'aide le président chinois

"Il ne reste qu'un seul homme au monde auquel nous pouvons nous adresser"

Des proches de combattants ukrainiens piégés dans l'aciérie d'Azovstal, dernière poche de résistance aux forces russes dans le port stratégique de Marioupol, lancent un appel à l'aide au président chinois Xi Jinping, lui demandant d'aider à leur évacuation.

Des combats particulièrement intenses sévissaient dans la région du Donbass (est de l'Ukraine), sur laquelle Moscou se concentre depuis plusieurs semaines sans enregistrer d'avancée significative, dans un conflit qui atteignait samedi son 80e jour.


L'armée ukrainienne affirme regagner des territoires perdus. La Russie sera défaite "avant la fin de l'année", a même prédit le chef du renseignement militaire ukrainien, assurant que Kiev parviendrait à reconquérir l'ensemble de son territoire.


La victoire ne sera "pas facile" mais "elle arrivera", a déclaré Kyrylo Boudanov à la chaîne britannique Sky News, assurant que "le tournant (aurait) lieu dans la deuxième partie d'août" et que "la plupart des opérations militaires (seraient) terminées d'ici la fin de l'année".
Voici un point de la situation à partir d'informations des journalistes de l'AFP sur place, de déclarations officielles ukrainiennes et russes, de sources occidentales, d'analystes et d'organisations internationales.

Partager cet article

Partager cet article