13.05.22
06:25

"Si on m'estime compétent pour un poste de ministre, j'accepterai"

Yvan Verougstraete, fondateur et ex-CEO de Medi-Market, se lance dans la politique. Il se présentera ce week-end au poste de vice-président des Engagés (ex cdH).

Il s'agit cependant, en réalité, d'un retour en politique, puisqu'à 18 ans, il avait été élu conseiller communal à Woluwe-Saint-Pierre à l'époque où les Engagés s'appelaient PSC.

Verougstraete souhaite redynamiser le parti et ne s'impose pas de limite dans ses ambitions "Si demain il y a un poste de ministre où on estime que j'ai les compétences adaptées, si quelqu'un estime que j'ai les capacités pour le faire, moi je le ferais".

Pourquoi les Engagés ? Quelle vision a-t-il pour le futur du parti ? Son expertise dans le privé peut-elle être utile au secteur public ? Quelles réformes doivent-être mis en priorité en Belgique ? Yvan Verougstraete, nous répond.

 

Partager cet article

En lien avec l'article