13.05.22
18:56

Pourquoi le vendredi 13 porte-t-il malheur ?

Nous sommes le vendredi 13. On le sait, de nombreuses superstitions existent autour de cette date et plus généralement, de ce nombre, 13. 

Mais alors pourquoi le vendredi 13 porte-t-il malheur ? Explications avec l'historienne Geneviève Lacroix:

"Comme toutes les superstitions, ce n'est pas très clair. On ne peut pas vraiment tracer, on ne peut pas vraiment dater. Il est clair que dès l'Antiquité, le chiffre treize était un chiffre perturbant parce qu'il vient juste après le chiffre douze qui est la perfection et qu'on retrouve dans tous les mythes les plus anciens et même dans les transcriptions des mythes, parfois un peu plus tardives. Mais ça remonte probablement à des temps immémoriaux.

Et dans le monde de l'Europe occidentale chrétienne, avec déjà tout ce fond de l'Antiquité plus le message chrétien est venu s'ajouter autre chose qui converge dans cette idée là le fait que lors du dernier repas de la vie de Jésus dans le Nouveau Testament, c'est lui qui, en bon juif, venait fêter sa Pâque juive à Jérusalem. C'était forcément un jeudi ou vendredi du mois de Nissan. Et il faut savoir que dans le monde juif, le soir commence au crépuscule.

Donc le basculement entre le jeudi et le vendredi peut correspondre à un repas du soir. Ils étaient treize à table et on sait très bien que ça a très mal terminé puisque le 13ᵉ, qui a finalement perturbé tout le déroulement de ce repas mais qui en même temps mettait en œuvre les prophéties disant que la passion devait s'accomplir, c'est Judas qui n'était déjà plus tout à fait dans le groupe et qui finalement a permis à Destin de s'accomplir. Donc treize à table le vendredi treize, ça fait beaucoup, mais c'est une superstition."

Partager cet article

En lien avec l'article