11.05.22
14:44

Otan: la Suède et le Royaume-Uni annoncent un accord de défense mutuelle

Le Premier ministre britannique Boris Johnson et son homologue suédoise Magdalena Andersson ont annoncé mercredi un accord de défense et de protection mutuelle en cas d'agression, en amont de la décision de la Suède sur l'adhésion à l'Otan.

"Si la Suède était attaquée et se tournait vers nous pour nous demander du soutien, nous le lui apporterions", a affirmé le chef de gouvernement britannique lors d'une conférence de presse commune en Suède.

"Si un des deux pays devait subir un désastre ou une attaque, le Royaume-Uni et la Suède se porteraient assistance de nombreuses manières (...) incluant des moyens militaires", a précisé Mme Andersson.

Boris Johnson doit signer un accord similaire avec la Finlande lors d'une visite à Helsinki en fin de journée mercredi, selon son cabinet.

Inquiets de la réaction de la Russie à leurs probables demandes d'adhésion à l'Otan attendues dans les prochains jours, les deux pays nordiques cherchent des assurances de sécurité bilatérales durant la période comprise entre leur candidature et leur entrée formelle dans l'alliance atlantique, ce qui peut prendre plusieurs mois.

Des discussions ont notamment eu lieu avec les grandes puissances de l'alliance (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne), selon les dirigeants des deux pays.

La "déclaration politique de solidarité" signée mercredi avec Londres est le premier accord formel annoncé publiquement.

Partager cet article

Partager cet article