10.05.22
07:37

"On travaille pour permettre à celles et ceux qui n’ont pas d’alternatives d’avoir un trafic plus fluide"

Elke Van den Brandt, Ministre bruxelloise de la Mobilité, était l'invitée de Martin Buxant ce matin dans La Matinale.

La ministre a évoqué plusieurs points comme la future destruction du viaduc Hermann Debroux, à l'entrée de Bruxelles. Une porte d'entrée importante par laquelle environ 9% des personnes qui arrivent dans la capitale transitent. 

"Ce projet va plus loin que qu'un simple oui ou non, il s'agit de proposer des alternatives et d'offrir des choix. Et cela permettra à ceux et celles qui n’ont pas d’alternatives d’avoir un trafic plus fluide pour entrer dans notre ville.". Un projet qui ne plait pas à tous les députés wallons. "On est la capitale de l'Europe et de tous les belges et on veut le rester. Nous voulons proposer aux wallons une ville moderne, avec moins d'embouteillages" a expliqué la ministre. 

Sur la liaison du tram à l'aéroport: "Il y a trois lignes de tram que l'on va rendre interrégionales avec la Flandre. Une pour aller à l'aéroport, une autre à coté de la ligne 12 qui va en direction d'Anvers et un bus plus large. Ce sont trois projets qui vont sur le territoire bruxellois et flamand".

Elle est revenue également sur l'union de la gauche en France et la place des Verts en Belgique.

Une interview à retrouver en intégralité dans la vidéo ci-dessus

 

Partager cet article