01.05.22
11:29

Premier Mai: Paul Magnette tacle la "mascarade" du MR

À l'occasion du 1er mai, le Parti socialiste organisait près de 120 célébrations de la fête du travail en Wallonie et à Bruxelles. Paul Magnette, président du Parti socialiste, avait donné rendez-vous aux militants, à Charleroi.

Dans son discours, il a commencé par tacler les libéraux :

"Le 1er mai appartient aux travailleurs, et à personne d’autre ! C’est pour cela que, je vous l’avoue, je suis un peu écœuré quand je vois la parodie de 1er mai, cette mascarade des libéraux qui, depuis quelques années, prétendent fêter le travail. Bon ils fêtent le travail un jour par an et 364 jours par an ils célèbrent le capital (…). Cette année, ils sont à Herstal, un des hauts lieux de notre histoire industrielle (…). Une commune où très très largement les citoyens accordent très majoritairement leur confiance aux socialistes. Et ils sont là par provocation pour aller nous narguer (....) le MR peut bien parader à Herstal, personne n’est dupe. Les travailleurs qui fêtent le premier mai aux quatre coins de la Wallonie et de Bruxelles savent que les libéraux n’ont jamais rien fait pour eux, et qu’ils ne feront jamais rien pour eux. Les travailleurs n’ont pas oublié le sinistre bilan des cinq années de régression sociale du gouvernement MR-NVA".

Dans le reste de son discours, Paul Magnette rappelle les combats du Parti socialiste : renforcer les soins de santé, les services publics, la sécurité sociale, augmenter les salaires et les revenus de remplacement.

 

 

Partager cet article