29.04.22
08:10

"Il faut se battre pour les conditions de vie des travailleurs"

Frédéric Daerden, Ministre du budget et des finances de la FWB, était l'invité de Martin Buxant.

  • Propos polémique de Conner Rousseau (président des socialistes flamands)

"J'ai été étonné par ce socialiste flamand, ce président, ce jeune qui a dit ça, c'est heurtant. A Molenbeek, je pense qu'il y a une mixité, et je pense que ça ne se dit pas, que ça ne se pense pas d'ailleurs", explique le ministre. Pour lui, c'est d'autant plus surprenant que ce soit une personnalité de gauche qui tienne ces propos.

  • La Fête des travailleurs le 1er mai

"Je suis heureux que ça redevienne une fête, l'an dernier ça n'a pas pu être possible (Covid) et maintenant on va retrouver cette volonté de fêter le 1er mai. C'est une fête des socialistes, de la FGTB, de la Gauche, pour défendre les travailleurs". Selon lui, beaucoup de travailleurs sont en difficulté du pouvoir d'achat qui sera le thème central de son discours. Toutes les familles sont concernées par ce pouvoir d'achat de plus en plus difficile, notamment depuis la Guerre en Ukraine et la hausse du prix de l'énergie. "Il faut vraiment se battre pour les conditions de vie des travailleurs".

Le MR fêtera le 1er mai à Herstal : "le site choisi m'a étonné car c'est ancien site industriel pour lequel on s'est battu pour les travailleurs, donc j'ai été étonné que le président du MR ait choisi cet endroit pour fêter le 1er mai". 

  • Rapport entre PS/ECOLO VS. le MR

"Il y a eu une grande surprise, une réaction de la part des partis du PS par rapport à l'attitude de Bouchez, le président du MR, de rompre ce cordon sanitaire en allant dialoguer avec l'extrême droite flamande. Cela n'empêche pas de travailler constructivement ensemble. Mais nous restons heurtés par l'attitude du président du MR, qui a été recadré par ses troupes et les francophones".

  • La taxation des riches

Dans plusieurs formations de gauches, il y a la taxation des riches : "je crois qu'il faut qu'il y ait une contribution adaptée de chacun. Ceux qui gagnent plus d'un million d'euros ont une capacité contributive plus grande. Les citoyens qui ont un revenu moyen sont en difficulté, donc ceux qui ont plus d'un million de réserve pourraient contribuer un peu plus".

  • Le discours du PTB

"La grande différence est que nous gérons pour le bien des citoyens, bien collectif, pour son développement. Le PTB est dans une logique d'épingler des choses qui ne vont pas, une logique de critique. Nous sommes dans une logique constructive, de progrès. Nous sommes deux partis très différents. Le PTB est dans une logique, un peu comme nous, de défendre la gauche mais avec une différence fondamentale c'est qu'ils sont dans une logique de critique et le PS dans une logique de faire avancer les choses".

  • Formation en alternance, métiers en pénurie

"Je crois qu'il faut intégrer l'alternance comme une possibilité de démarche du qualifiant. Il faut trouver une solution pour que les gens puissent continuer à apprendre et soient sur le terrain. Attention, pas de la main d'œuvre bon marché. Ils doivent assumer leur vie par la suite".

Selon lui, la nuance, c'est que certains métiers se prêtent mieux à avoir cet échange sur le terrain avec le jeune, en alternance sur le terrain. 

  • Les bâtiments scolaires

"Je suis très content de deux choses. Cette semaine, nous avons eu le vote au parlement pour la relance et pour avoir 260 millions pour la rénovation d'un certain nombre de bâtiments, dont de nombreuses écoles dedans. Cette semaine aussi nous avons clôturer ce chantier des bâtiments scolaires pour utiliser le milliard".

Partager cet article

En lien avec l'article