26.04.22
16:44

Poutine et Erdogan ont discuté des questions humanitaires en Ukraine: ce qu'il faut en retenir

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan ont discuté mardi de la situation "humanitaire" en Ukraine, lors d'un entretien téléphonique, a indiqué le Kremlin.

Les deux dirigeants ont "évoqué en détail la situation en Ukraine dans le contexte de l'opération militaire spéciale pour défendre le Donbass et les efforts entrepris en permanence par la partie russe pour assurer la sécurité des civils, y compris l'organisation de couloirs humanitaires", a dit la présidence russe dans un communiqué.

Selon le Kremlin, M. Poutine a évoqué, à la suite d'une question de M. Erdogan, la situation à Marioupol, ville stratégique du sud-est de l'Ukraine assiégée par l'armée russe depuis près de deux mois.

"La ville est libérée et il n'y a plus de combats en cours", a assuré M. Poutine.

"Concernant les militaires ukrainiens et les bataillons nationalistes bloqués dans l'usine Azovstal, les autorités de Kiev doivent prendre leurs responsabilités politiques et, guidées par des principes humanitaires, leur intimer l'ordre de déposer les armes", a poursuivi M. Poutine.

La semaine dernière, le président russe a donné l'ordre de ne pas attaquer l'usine Azovstal, où sont retranchés les derniers militaires ukrainiens défendant la ville, mais de l'assiéger, en assurant la vie sauve aux troupes de Kiev si elles se rendent.

Mardi, selon le Kremlin, les dirigeants russe et turc se sont également entendus pour poursuivre les contacts afin d'assurer "la sortie sécurisée des navires turcs des ports de la mer Noire en suivant des couloirs humanitaires organisés par la partie russe".

Partager cet article

Partager cet article