25.04.22
06:39

Plus de 10 morts et 15 disparus dans le naufrage d'un bateau touristique au Japon

Les garde-côtes japonais ont confirmé lundi la mort d'un enfant, le 11ème décès confirmé dans le naufrage d'un bateau touristique dans des eaux glaciales et agitées au nord du Japon, et 15 autres personnes restent portées disparues.

Le Kazu I avait pris la mer samedi matin avec 26 personnes à bord: 24 passagers, dont deux enfants, et deux membres d'équipage. Il avait envoyé un appel de détresse en début d'après-midi, avertissant qu'il était en train de couler.

Mais les premiers secours ont mis plus de trois heures à arriver sur place, alors que le bateau était parti en excursion le long de la péninsule de Shiretoko, une zone naturelle reculée dans le nord-est de l'île septentrionale japonaise de Hokkaido et classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Dix premiers corps ont été retrouvés dimanche par les secours, avant celui de l'enfant découvert dans la nuit de dimanche à lundi.

Même si les occupants du bateau étaient censés être tous munis de gilets de sauvetage, les espoirs de retrouver des survivants se sont rapidement amenuisés en raison des températures glaciales de la mer dans la zone - autour de deux-trois degrés en journée.

 

Message sans réponse

Le Kazu I avait par ailleurs pris la mer alors que les conditions météo s'annonçaient défavorables pour samedi après-midi, avec des vagues hautes et un vent fort. Des bateaux de pêcheurs locaux étaient eux rentrés au port avant midi, par prudence. Des représentants du ministère des Transports se sont rendus auprès de la société qui organisait les excursions du Kazu I pour déterminer si elle respectait bien les normes de sécurité et enquêter sur les causes du naufrage, selon un porte-parole du ministère interrogé par l'AFP.

Les noms des personnes dont les décès ont été confirmés n'ont pas été divulgués pour l'instant. Les autorités ont juste dit avoir retrouvé les corps de sept hommes, trois femmes et désormais un enfant.

Un habitant à Kobe (ouest du Japon) âgé d'une trentaine d'années a confié au journal Mainichi avoir offert ce tour en bateau à ses parents et à son frère. "Ils sont peut-être encore dans l'eau froide, je prie pour leur sécurité (...). Je veux savoir ce qu'il leur est arrivé, mais je ne sais pas quoi faire".

Plus tôt durant leur séjour, ses parents lui avaient demandé ce qu'il désirait comme souvenirs de Hokkaido. Il a ainsi reçu récemment chez lui du crabe et d'autres spécialités locales. Mais ses parents n'ont pas répondu à son message de remerciement.

Partager cet article

En lien avec l'article