gaza
23.04.22
08:26

Israël ferme dimanche le passage aux travailleurs de Gaza après des tirs

Israël annoncé la fermeture à partir de dimanche du point de passage d'Erez aux travailleurs et commerçants palestiniens de la bande de Gaza après des tirs de roquettes depuis l'enclave palestinienne vers Israël.

Le passage d'Erez est le seul passage de personnes entre la bande de Gaza et le territoire israélien. Bordée par l'Egypte, la mer méditerranée et Israël, ce territoire pauvre est soumis à un blocus israélien depuis plus de 15 ans.

"A la suite de tirs de roquettes (vendredi), les commerçants et travailleurs de Gaza ne seront pas autorisés à traverser le passage d'Erez dimanche", a indiqué dans un communiqué le Cogat, l'organe du ministère israélien de la Défense qui supervise les activités civiles dans les Territoires palestiniens.

"La décision de rouvrir le passage sera prise après une évaluation de la situation sécuritaire", a ajouté le communiqué. 

L'enclave palestinienne souffre d'un taux de pauvreté avoisinant les 60% et d'un chômage endémique oscillant autour de 50%. Des milliers de Palestiniens travaillent en Israël, notamment dans les secteurs de la construction et de l'agriculture, où ils perçoivent des salaires beaucoup plus élevés qu'à Gaza. 

Vendredi soir, deux roquettes ont été lancées depuis la bande de Gaza contrôlée par les islamistes du Hamas vers Israël: l'une a touché un champ en territoire israélien et l'autre est tombée à proximité d'une maison dans l'enclave palestinienne.

Tôt samedi, une troisième roquette a été tirée vers Israël, a indiqué l'armée. Les tirs n'ont pas fait de victime.

Depuis lundi, plusieurs roquettes ont été tirées depuis Gaza en direction d'Israël, suscitant des raids aériens israéliens contre l'enclave. Elles n'ont pas fait de victimes et la plupart des projectiles ont été interceptés par le bouclier antimissile israélien.

Le Hamas a organisé vendredi une importante manifestation dans l'enclave en solidarité avec les Palestiniens de Jérusalem-Est où des heurts sur l'esplanade des Mosquées avec les policiers israéliens ont fait vendredi une cinquantaine de blessés palestiniens.

Partager cet article

En lien avec l'article