14.04.22
11:25

Des opposants aux règles anti-Covid menaçaient d'enlever le ministre allemand de la Santé

La justice allemande a annoncé jeudi l'arrestation de quatre membres d'un réseau d'extrême droite dans la mouvance des opposants aux règles anti-Covid qui envisageaient des "attentats violents" en Allemagne et des enlèvements de "personalités publiques".

Le ministre de la Santé social-démocrate Karl Lauterbach faisait parti de leur cible, a appris l'AFP de source ministérielle. Le ministre  a dénoncé jeudi des extrémistes minoritaires "mais très dangereux". Le populaire ministre social-démocrate s'est déclaré "bouleversé" après avoir appris qu'un réseau d'extrême droite dans la mouvance des antivax, démantelé par les autorités, envisageait de l'enlever. Cela "montre non seulement que les protestations contre les règles anti-Covid se sont radicalisées, (...) mais qu'il s'agit entre-temps de tentatives de déstabiliser l'Etat", a-t-il réagi lors d'un point presse.

Ce réseau baptisé "Patriotes unis" visait la destruction "du système démocratique allemand", ont précisé le parquet de Coblence et la police de la Rhénanie-Palatinat dans un communiqué commun.

Partager cet article

En lien avec l'article