12.04.22
13:50

"Nous n’avions pas d’autres choix", a déclaré Vladimir Poutine à la presse sur le conflit

À l’occasion de la Journée internationale du vol spatial, le président russe a rencontré son homologue biélorusse, Alexandre Loukachenko, et s’est adressé à la presse pour la première fois depuis le début du conflit

Vladimir Poutine reste convaincu que les objectifs de l’ "opération spéciale" en Ukraine seront atteints. "Il n’y a aucun doute là-dessus", a-t-il déclaré mardi lors d’une visite du cosmodrome de Vostochny, une base spatiale située dans l’est de la Russie.

Le président Poutine a également précisé qu’il s’en tenait toujours à la décision d’envahir l’Ukraine. L’opération a servi à assurer la sécurité de la Russie, a-t-il déclaré. "Nous n’avions pas d’autre choix."

Un conflit avec les "forces anti-russes en Ukraine" n’est qu’une question de temps, a-t-il encore précisé. Mais de nombreux experts occidentaux ont mis en doute cette affirmation, accusant Poutine d’utiliser la protection de la population russe en Ukraine comme un simple prétexte à la guerre.

Il a ensuite fait l’éloge des soldats russes en Ukraine. "Ils font preuve de courage et agissent de manière correcte, professionnelle et efficace", a-t-il déclaré.

Enfin, le président russe a souligné que les sanctions occidentales n’isoleraient pas la Russie du reste du monde. Moscou continuera à développer son potentiel technique et technologique, y compris dans l’espace, a-t-il déclaré au personnel du cosmodrome.

Poutine a visité la base spatiale de Vostochny mardi, en compagnie du dirigeant biélorusse Alexandre Loukachenko.

Partager cet article

En lien avec l'article