12.04.22
17:29

Afrique du Sud: au moins 45 morts dans des inondations après de fortes pluies

Au moins 45 personnes ont été tuées en Afrique du Sud dans des inondations et des glissements de terrain causés par plusieurs jours de fortes pluies sur la côte est qui ont suscité l'intervention de l'armée, selon un dernier bilan mardi des autorités.

Mardi après-midi, les opérations de sauvetage se poursuivaient notamment dans la région de Durban, dans le Kwazulu-Natal (KZN, est), un des principaux ports du continent ouvert sur l'océan Indien. 

L'armée a été mobilisée pour apporter un soutien aérien pendant les évacuations. Des élèves et des enseignants d'une école secondaire de la ville portuaire sont toujours pris au piège. 

"Plus de 45 personnes ont perdu la vie à la suite des fortes pluies, ce nombre pourrait augmenter au fur et à mesure que d'autres informations nous parviennent", a indiqué le département de la Coopération du Kwazulu-Natal dans un communiqué. 

Plus de 2.000 maisons ont été endommagées ainsi que quelque 4.000 logements informels, a déclaré l'élu de la province, Sihle Zikala, lors d'une conférence de presse retransmise à la télévision. 

"C'est un cauchemar, beaucoup de coulées de boue, de victimes, des bâtiments effondrés", a déclaré à l'AFP Garrith Jamieson, parmi les équipes de secours.

Crâne 

Sur les plages populaires de Durban, des tas de débris, branches, bouteilles en plastique, se sont amoncelés. La cuve d'un camion-citerne a été entraînée sur le bord de mer, a constaté un photographe de l'AFP.

Les fortes précipitations ont aussi entraîné des coupures d'électricité et de nombreuses routes sont bloquées. La fourniture en eau est également perturbée. 

Des vidéos partagées par les secouristes montrent une autoroute coupée, des voitures submergées et des maisons effondrées.

"De nombreuses personnes ont perdu la vie", a déclaré aux journalistes le maire de Durban, Mxolisi Kaunda. 

"Il semble que des cimetières ont été inondés", a-t-il ajouté. Une photo montrant un crâne humain ayant refait surface a été largement partagée sur les réseaux sociaux. 

Des images diffusées par la chaîne de télévision publique (SABC) ont montré des conteneurs disséminés sur une autoroute. L'ONG locale, Gift of the Givers, a décrit dans un communiqué "des autoroutes transformées en rivières" et des personnes coincées sous des murs effondrés.

La compagnie publique des chemins de fer (Prasa) a annoncé la suspension de ses services dans la région à cause des glissements de terrain et des décombres sur les voies. 

Les habitants ont été appelés à éviter tout déplacement. Ceux résidant dans des zones en hauteur ont été invités à accueillir leurs voisins en contrebas touchés par les intempéries.

Les fortes pluies doivent se poursuivre encore dans la soirée, selon les prévisions météorologiques. 

La ville de Durban a déjà connu des destructions massives lors d'une vague d'émeutes et de pillages en juillet, les pires violences dans le pays depuis la fin de l'apartheid, à l'origine déclenchées par l'incarcération de l'ex-président Jacob Zuma. 

Partager cet article