09.04.22
05:37

L'Afsca retire l'autorisation de production de l’usine Ferrero d’Arlon et impose le rappel de tous les produits Kinder provenant du site

 Ferrero reconnaît des "défaillances internes" et s'excuse

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a annoncé le rappel de la totalité des produits Kinder fabriqués à Arlon. L'Afsca retire également à l'usine son autorisation de production, en raison des nombreux cas de salmonellose identifiés en Europe ces dernières semaines.  "Un lien effectué fin mars entre ces intoxications et l'usine de production Ferrero d'Arlon a été confirmé depuis lors", déclare l'Afsca.

"Ce rappel exhaustif de produits concerne TOUS les produits du type 'Kinder Surprise', 'Kinder Surprise Maxi', 'Kinder Mini Eggs' & 'Schoko-bons', et ce indépendamment des lots ou dates de péremption.
L’AFSCA demande également aux entreprises de distribution de retirer tous les produits listés ci-dessus des rayons."

L'Afsca avait déjà rappelé en début de semaine plusieurs produits de la marque Ferrero, fabriqués dans l'usine Ferrero d'Arlon, en raison de la présence potentielle de la bactérie salmonelle. Le rappel, à deux semaines de Pâques, porte sur l'équivalent de centaines de tonnes de chocolats. L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a appelé les consommateurs à ne pas consommer ces produits "à la suite d'une série de foyers de Salmonelles déclarés dans différents États membres". Aucun cas n'a été confirmé chez nous mais plusieurs pays ont été touchés en Europe.

On dénombre actuellement 63 cas au Royaume-Uni, 21 en France et plusieurs personnes infectées en Irlande, en Allemagne, en Suède et aux Pays-Bas, selon l'agence de presse Belga, à qui le porte-parole de l'Afsca a indiqué être "en contact avec l'entreprise Ferrero. La source de la contamination n'a pas encore été définie. Une enquête est en cours. Nous avons pris des échantillons sur les aliments".

Les personnes infectées par la salmonelle après avoir consommé des oeufs Kinder Surprise produits en Belgique concernent essentiellement des enfants de moins de 5 ans. 

 

Ferrero reconnaît des "défaillances internes" et s'excuse

Après l'arrêt de son usine de chocolats Kinder en Belgique soupçonnée d'être à l'origine de cas de salmonellose, le fabricant Ferrero "reconnaît qu’il y a eu des défaillances internes", dans un communiqué vendredi.

Le groupe "regrette profondément cette affaire" et présente ses "sincères excuses à tous nos consommateurs et partenaires commerciaux", assurant prendre "toutes les mesures nécessaires pour préserver la totale confiance de nos consommateurs".

Partager cet article

En lien avec l'article