31.03.22
07:54

Du gaz naturel, bio et wallon pour arrêter la dépendance russe

A cause de la guerre en Ukraine, la Belgique doit réagir et éventuellement s'adapter.

Pourra-t-elle encore compter longtemps sur le gaz russe ?

En Europe, il représente tout de même 40% des importations.

Pour éviter ce scénario catastrophe, un Wallon s’est lancé dans la production de gaz naturel, bio et local.

Il pourrait chauffer de nombreux ménages et peut-être à long terme l'ensemble du territoire.

Reportage dans le Hainaut avec Philippine Wambersie.

Partager cet article