22.03.22
06:46

"La Russie est ralentie par l'héroïsme de la résistance ukrainienne et le bloc formé par l'Union européenne"

Ludivine Dedonder, Ministre de la Défense, était l'invitée de Martin Buxant dans la Matinale.

Plusieurs points ont été abordés, tout d'abord, la guerre en Ukraine:

"La Russie a été ralentie par l'héroïsme de la résistance des ukrainiens et le bloc formé par l'Union européenne". Sur l'avancée de l'armée russe et ses objectifs, la ministre rappelle que la ville d'Odessa reste un enjeu majeur pour Vladimir Poutine.

"Ca reste dans les objectifs pour affaiblir le plus possible les ukrainiens dans les négociations"

Sur la notion de crime de guerre "Ils ciblent des sites militaires et civils et terrorisent la population. Ce sera à la justice de juger si ces crimes peuvent être considérés comme des crimes de guerre car il est vrai que la population est prise en otage de façon délibérée".

Sur le rôle de la Belgique, elle rappelle que l'aide apportée à l'Ukraine est nécessaire pour sa défense même si "la course à l'armement n'est pas la préférence et que la résolution pacifiste sera toujours privilégiée". Une aide estimée à 11 millions d'euros. 

Elle s'est aussi exprimée sur les soldats belges qui souhaitent partir combattre en Ukraine.

"Un des militaires nous a fait savoir qu'il souhaitait partir et à démissionner. Mais un autre est parti comme ça et lui est considéré comme déserteur"

La ministre a également évoqué l'accueil des réfugiés ukrainiens et le recrutement de la défense.

L'intégralité de l'interview est à retrouver ci-dessus

Partager cet article

Partager cet article