16.03.22
09:24

Vu de France: retour sur la première grande soirée électorale

La première grande soirée électorale française, diffusée lundi sur TF1, qui accueillait 8 des 12 candidats à la présidentielle, a été suivie en moyenne par 4,2 millions de téléspectateurs, selon des chiffres de Médiamétrie publiés mardi. Cette émission spéciale intitulée "La France face à la guerre", présentée par Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau à partir de 20H20 et jusqu'à 23h15, a enregistré une part d'audience de 19,9% toutes catégories de téléspectateurs confondues.

 

Débrief avec Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro.

 

Au lancement, le programme a réuni 5,9 millions de téléspectateurs, puis lors de l’émission, un pic d'audience de 5,2 millions de téléspectateurs a été atteint à 21H02, précise la première chaîne dans un communiqué. A cet horaire, la candidate d'extrême droite Marine Le Pen défendait l'une de ses propositions en matière de défense militaire.

Cette soirée est sortie de l'exercice traditionnel du débat entre candidats, le candidat-chef d'Etat Emmanuel Macron ayant refusé de débattre avec ses rivaux. Ce dernier caracole actuellement en tête des intentions de vote (environ 30%) au premier tour selon les sondages, loin devant Marine Le Pen.

Cinq ans auparavant, le 20 mars 2017, le premier débat télévisé entre les cinq candidats les mieux placés à l'élection présidentielle -François Fillon, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron- avait alors rassemblé plus de 10 millions de téléspectateurs sur TF1 et LCI.

Partager cet article