14.03.22
15:46

La Défense et la Wallonie s'associent pour offrir 1.000 jobs par an

Objectif final : recruter 1 000 personnes par an durant les prochaines années en Wallonie dans les différents métiers de la Défense.

Ce lundi 14 mars 2022, sur la Base aérienne de Florennes, la Ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, le Ministre-Président de Wallonie, Elio Di Rupo et la Vice-Présidente du Gouvernement wallon, Ministre de l’Emploi et de la Formation, Christie Morreale, ont signé un vaste accord de collaboration entre la Défense et la Wallonie en matière de formation et d’emploi.

 

Ce partenariat inédit entre la Défense et l’Office wallon de l’Emploi et de la Formation vise à favoriser le recrutement de personnel pour le département de la Défense, à travers l’ensemble du processus de recrutement : depuis l'information et la mobilisation des demandeurs d’emploi, leur orientation vers des métiers accessibles à la Défense, l'organisation d’évènements rassembleurs comme des « Jobdays », des Journées Portes Ouvertes dédiées aux demandeurs d’emploi ou encore la préparation aux tests d’entrée et la formation commune des candidats, etc.


De nombreux profils recherchés

De nombreuses personnes sont recherchées pour des métiers qui s’inscrivent au service des citoyens en Belgique ou via des missions à l’étranger : mécaniciens, techniciens aéronautiques, mécaniciens poids lourd, ambulanciers, opérateurs logistiques, cuisiniers, pilotes, manœuvres, opérateur d’engins de chantier, matelots, plongeurs… Un vaste éventail de profils est concerné.

Ce nouveau partenariat inclut ainsi, via la mise en place d’une « Forem-Défense Academy », la construction et la dispense d'une offre commune de formations pour les demandeurs d’emploi, sur des métiers offrant des débouchés tant militaires que civils, y compris pour les métiers en tension, voire en pénurie. Cette collaboration permettra aussi d’expérimenter de nouveaux modes de recrutement et de formation tels que l'e-marketing, le recours au gaming et à la réalité augmentée, la formation en alternance, etc.

 

Des formations pour la Défense

Ce rapprochement entre le département fédéral de la Défense et la Wallonie vise également à étendre les possibilités de formation du personnel de la Défense. De plus, un point de la convention vise à accompagner celles et ceux qui quitteraient la Défense et envisageraient un retour à la vie civile.

À travers cette convention, un focus particulier sur l'opportunité d'expérimenter et de développer des formules d’accroche pour des publics demandeurs d’emploi en difficulté (NEET) sera aussi exploité.

Enfin, cette initiative vise à permettre de rencontrer les objectifs politiques fédéraux et régionaux poursuivis par les Ministres qui tentent respectivement de consolider les services de la Défense et d'augmenter le taux d’emploi en Wallonie.

Partager cet article