09.03.22
17:45

17 adultes blessés dans le bombardement d'un hôpital pédiatrique à Marioupol

La ville de Marioupol a encore une fois été la cible de bombardements russes. Cette fois-ci, les bombes ont touché détruit un hôpital pédiatrique.  "Il ne reste plus rien", écrit un journaliste franco-russe en partageant une vidéo des décombres.

"Les forces d'occupation russes ont largué plusieurs bombes sur l'hôpital pour enfants. Les destructions sont colossales", a déclaré la municipalité, ajoutant que le nombre de victimes restait encore inconnu. 

17 adultes ont été blessés dans le bombardement de cet hôpital pédiatrique à Marioupol. 

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a rapidement réagi sur Twitter, indiquant que "des gens, des enfants se trouvent sous les décombres".

"Atrocité! (...) Arrêtez ces meurtres", a-t-il encore écrit.

Quelques minutes plus tôt, le maire de Marioupol avait écrit sur sa page Facebook: "Tout a été détruit lors d'un raid aérien de l'aviation russe au-dessus de Marioupol. A l'instant".

Sur une vidéo publiée par la présidence ukrainienne, on peut apercevoir de l'intérieur des bâtiments soufflés, des débris, des feuilles de papier et des bouts de verre jonchant le sol.

Sur une autre vidéo diffusée par la page Facebook de la police nationale et tournée à l'extérieur de l'hôpital, plusieurs voitures sont carbonisées et un imposant cratère a été creusé suite à ce raid aérien.

Partager cet article