07.03.22
05:59

Washington accuse Moscou de recruter des Syriens pour combattre en Ukraine

La Russie recrute des mercenaires syriens ayant l'expérience de la guérilla urbaine pour combattre en Ukraine, a rapporté dimanche le Wall Street Journal, citant des responsables américains.

Moscou, qui a lancé l'invasion de l'Ukraine le 24 février et a rencontré une résistance à laquelle elle ne s'attendait pas, a commencé ces derniers jours à recruter des combattants syriens pour les utiliser dans la prise de contrôle des zones urbaines, ont indiqué quatre responsables au quotidien américain.

La Russie est impliquée depuis 2015 dans le conflit syrien aux côtés du régime du président Bachar al-Assad.

Un responsable américain a affirmé au WSJ que certains combattants syriens sont déjà en Russie, se préparant à rejoindre les combats en Ukraine. Cette source n'a pas donné davantage de détails.

Des combattants étrangers sont déjà présents des deux côtés du front en Ukraine.

L'homme fort de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, un ancien rebelle devenu allié du Kremlin, a partagé des vidéos de combattants tchétchènes en Ukraine et a déclaré que certains avaient été tués dans les combats.

De l'autre côté du front, des dizaines de milliers de volontaires se sont rendus en Ukraine pour rejoindre ses forces, selon le ministre des Affaires étrangères ukrainien Dmytro Kuleba.

Kiev et la deuxième plus grande ville d'Ukraine, Kharkiv, sont toujours tenues par le gouvernement ukrainien, tandis que la Russie s'est emparée de la ville portuaire de Kherson et a intensifié ses bombardements de centres urbains à travers le pays.

L'invasion russe, qui en est maintenant à son douzième jour, a vu plus de 1,5 million de personnes fuir le pays dans ce que l'ONU a qualifié de crise de réfugiés à la croissance la plus rapide en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Partager cet article