15.02.22
10:09

La Papouasie-Nouvelle-Guinée rouvre ses frontières

La Papouasie-Nouvelle-Guinée rouvrira ses frontières aux voyageurs vaccinés à partir de mercredi, ont déclaré mardi les autorités, mettant fin à deux années de stricte fermeture qui ont isolé la nation mélanésienne de ses voisins

Les visiteurs n'auront désormais plus besoin d'une autorisation ni d'effectuer une quarantaine pour entrer dans le pays, a annoncé mardi le commissaire local chargé de la pandémie David Manning. 

Ces mesures avaient affecté la production de certaines des plus grandes mines de cuivre et d'or du pays et provoqué des tensions diplomatiques, notamment avec l'Inde et la Chine, accusées de contourner les règles pour faire entrer des citoyens dans le pays. 

Certaines restrictions seront maintenues, notamment le port obligatoire d'un masque sur les marchés, dans les magasins, les transports publics et les lieux de culte. Les rassemblements restent limités à 100 personnes, à l'exception de certains événements culturels et religieux essentiels. 

La Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui compte neuf millions d'habitants, a officiellement enregistré 37.390 cas de Covid et 610 décès depuis le début de la pandémie, des chiffres probablement fortement sous-estimés en raison du manque de tests. 

Les hôpitaux ont été débordés à plusieurs reprises, un grand centre sportif a dû être transformé en hôpital de campagne et des enterrements collectifs ont été mis en place. 

Environ 4% de la population est vaccinée. 

Le Premier ministre James Marape est récemment rentré de Pékin où ses rencontres prévues avec des dirigeants chinois ont été annulées après qu'il ait été testé positif.

Partager cet article

En lien avec l'article