15.02.22
16:18

La fin du CST avant le printemps en Wallonie ? "Pas un jour de plus ne sera compté pour lever la mesure"

Alors que le Comité de concertation a annoncé une série d'assouplissements et le passage au code orange dès le vendredi 18 février, la question du maintien du Covid Safe Ticket reste sur toutes les lèvres.

Ce mardi, Christie Morreale (PS) a indiqué que le CST ne sera pas en vigueur un jour de trop.

"Si la situation épidémique continue de s’améliorer dans les prochaines semaines, nous lèverons l’usage élargi du CST en Wallonie avant le retour du printemps. Pas un jour de plus ne sera compté pour lever cette mesure sanitaire.",

a tweeté la ministre wallonne de la Santé.

Juste avant la conférence de presse du Comité de concertation de vendredi passé, le ministre-président wallon a expliqué que la décision du maintien ou non du CST était dans les mains du Parlement.

"Le Premier ministre souhaite avoir la réponse des parlementaires dans deux, trois semaines",

a précisé Elio Di Rupo (PS) à notre micro.

Jeudi passé, Frank Vandenbroucke, ministre fédéral de la Santé publique (Vooruit) a répondu aux critiques sur l'efficacité du CST et le bien-fondé de l'application de mesures sanitaires chez les plus jeunes tels que la distanciation physique et le port du masque. "Il s'agit de sécuriser les écoles, nous allons suivre l'avis des experts et conserver le port du masque pour les enfants". 

Côté flamand, Jan Jambon a plaidé pour l'abandon du CST, mais cette décision a été jugée prématurée par le Comité de concertation. 

Partager cet article