11.02.22
16:37

Les syndicats déposent des revendications à Orpea pour un meilleur bien-être des travailleurs et des résidents

Ce vendredi 11 février 2022, une réunion s’est tenue en matinée entre les organisations syndicales et la direction du groupe ORPEA.

Le CEO, Geert Uytterschaut a reçu en main propre, des organisations syndicales, les revendications du personnel, indiquent les organisations syndicales.

 

Les organisations syndicales ont rappelé à la direction d’Orpea que prendre soins de nos ainé.e.s ne doit jamais se limiter à des chiffres dans un tableur Excell.

"Prendre soins de nos ainé.e.s signifie d’abord et avant tout : prendre soins de la mémoire collective de notre société, de ceux et celles qui ont construit notre présent, de nos papas, nos mamans, nos grands-parents, des personnes les plus fragiles qui ne peuvent pas rester à leur domicile pour des questions de sécurité, d’autonomie, etc. Cette responsabilité est grande. Les travailleurs veulent l’assumer et ont fait le choix d’exercer un métier de coeur sans pour autant avoir le salaire du cardiologue. C’est parce que ces métiers sont des métiers de coeur et d’engagement qu’ils ne peuvent être dissociés de la nécessaire humanité tant vis-à-vis des aînés que des travailleurs.",

déclarent les syndicats.

Le slogan d’Orpea Belgique est « People for People » qu’on peut traduire littéralement par des personnes pour des personnes.

"Ce slogan remarquable en terme de marketing doit se transformer en un slogan partagé par le personnel car convaincu de son véritable sens. Le bien-être du personnel est indissociable du bien-être des résidents, c’est pourquoi ce cahier de revendications est pensé par des travailleurs pour les travailleurs et pour les résidents. La meilleure manière pour Orpea d’avancer et de restaurer son image est de conclure un accord social de grande ampleur qui marquera les esprits dans le secteur !",

soulignent les organisations.

"C’est pourquoi, nous avons transmis en main propre notre cahier des revendications (que vous pouvez trouver en version complète en attachement du présent communiqué) qui comporte deux volets : un volet qualité de l’emploi et un volet attractivité. Le premier est à résumer par de l’emploi en plus pour une prise en charge de qualité et digne des résidents. Le second porte sur les avantages qu’il est indispensable d’octroyer au personnel pour éviter des départs massifs et attirer des nouveaux travailleurs.

Les organisations syndicales ont acté l’engagement ferme de la direction d’aboutir à un accord social et ont été rassurées par le discours du CEO qui tend à dire qu’il existe des problèmes au sein de l’entreprise et qu’ils ne faut plus les nier. La direction d’ORPEA s’est engagée à définir un calendrier de négociation en vue de conclure une convention collective dans un délais raisonnable. Les travailleurs ont porté l’entreprise à bout de bras sans rien lâcher. Les attentes des travailleurs sont à la hauteur de leur détermination. Ne pas les entendre et ignorer leur demande serait pour tous synonyme de mépris et une déclaration de guerre.",

concluent les syndicats.

Partager cet article