08.02.22
16:50

Mondial 2022: 17 millions de billets demandés

Dix-sept millions de billets ont été demandés pour la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre) lors de la première période de vente, a annoncé mardi la Fifa.

Il n'y aura qu'un peu plus de deux millions de billets effectivement disponibles pour le Mondial programmé en novembre et décembre, le premier organisé dans un pays arabe.

"Les résidents qatariens représentent la majeure partie de ce total, atteint en seulement 20 jours. D’innombrables demandes sont également parvenues de places fortes et autres marchés clés du football mondial, notamment l'Angleterre, l’Arabie saoudite, l’Argentine, le Brésil, les Émirats arabes unis, les États-Unis, la France, l’Inde et le Mexique", a précisé la Fifa dans un communiqué. 

La finale, prévue le 18 décembre, est le match qui a  suscité le plus d'engouement avec 1,8 million de demandes.

La première phase de vente des billets pour le Mondial, qui a débuté le 19 janvier, s'est achevée ce mardi à 13h00 heure de Doha (11h00 GMT). Les réponses quant à l'attribution des billets interviendront à partir du 8 mars, est-il indiqué.

"D’ici là, sous réserve des disponibilités, la billetterie de la FIFA communiquera les dates de la prochaine phase de vente, qui suivra le principe du +premier arrivé, premier servi+", ajoute le communiqué.

Selon les modalités de vente mises en place par les organisateurs, un système de loterie permet aux candidats internationaux d'acheter des billets pour un prix débutant à 69 dollars (61 euros), pour les rencontres de la phase de groupes.

Les résidents du Qatar auront accès une catégorie de prix préférentielle, qui démarre à 11 USD, soit moins de 10 EUR.

Le prix d'un sésame pour la finale peut atteindre 1.607 USD, environ 1.400 EUR. 

Les personnes qui ont fait des demandes pour les différentes offres, selon qu'elles préfèrent réserver pour un match spécifique, suivre une équipe en particulier ou réserver par stade, participent à une loterie dont le premier tirage aura lieu le 8 février.

La Fifa espère retirer plus de 500 millions de dollars des billets, des droits de retransmission et d'autres revenus commerciaux de la Coupe du monde.

Partager cet article

En lien avec l'article