03.02.22
17:03

L'absentéisme continue à grimper dans les entreprises belges

Selon une nouvelle enquête publiée par la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), les quarantaines entraînées par le variant Omicron continuent de faire augmenter l'absentéisme dans les entreprises. 

L'étude révèle qu'au 26 janvier le taux d’absence en raison d’une contamination au COVID ou d’une quarantaine a légèrement augmenté pour atteindre 5,9% (contre 5,6% la semaine dernière).

Ce chiffre est trois fois supérieur à la normale.


"Alors que dans certains secteurs (industrie technologique, commerce, industrie chimique), le taux d’absence n’a que légèrement augmenté par rapport à des niveaux déjà élevés, le secteur de la construction a vu son pourcentage de travailleurs absents passer de 2,3% à 4,5% en une semaine. Un autre secteur où le Covid continue à générer des taux d’absence élevés est l’industrie alimentaire.
Le taux d’absence moyen y a encore progressé, passant de 7,2% à 8,1%.
 Dans l’industrie du textile, du bois et de l’ameublement, le nombre de maladies et de quarantaines dues au COVID a heureusement quelque peu diminué par rapport à la semaine dernière (10,7%), mais le taux d’absence reste relativement élevé (7,5%)."


Malgré la diminution des cas Covid ces derniers jours, le taux d’absence reste relativement élevé (7,5%)

"Les trois quarts des entreprises interrogées (74,6%) déclarent subir un impact négatif sur leurs
activités du fait des absences liées aux contaminations au COVID ou aux quarantaines, un chiffre est
également légèrement supérieur à celui de la semaine dernière (72,4%)."

Pour Pieter Timmermans, CEO de la FEB, "les mesures de soutien proposées par les partenaires sociaux et
reprises par le gouvernement se heurtent à des atermoiements à la Chambre des représentants. À
l’heure où les entreprises ont besoin d’un maximum d’effectifs, ce retard parlementaire est
regrettable"

Partager cet article

Partager cet article

En lien avec l'article