28.01.22
07:25

Année record en 2021 pour le géant du luxe LVMH, très au-delà de l'avant-pandémie

La rentabilité est en grande forme, LVMH affichant plus de 26% de marge.

Le numéro un mondial du luxe LVMH a réalisé une année 2021 record, dépassant les 64 milliards d'euros de ventes, une première, et engrangeant un bénéfice net de 12 milliards d'euros, des résultats nettement au-dessus de ceux de l'avant-pandémie, avec à la clef une rentabilité en nette hausse, a-t-il annoncé jeudi.

Le groupe aborde l'année "avec confiance" et se dit "en excellente position pour renforcer encore son avance sur le marché mondial du luxe", selon son PDG, le milliardaire Bernard Arnault, cité dans un communiqué jeudi.

En 2021, le géant du luxe, qui détient entre autres les marques Louis Vuitton, Dior, Celine ou Moët & Chandon, a vu ses ventes grimper de près de 20% par rapport à 2019 et son bénéfice net bondir de près de 55%, avec des résultats encore meilleurs que ce à quoi s'attendaient les analystes du secteur du luxe.

La rentabilité est en grande forme, LVMH affichant plus de 26% de marge.

Les ventes du groupe progressent aussi très nettement par rapport à 2020, année marquée par l'épidémie de Covid-19 et les restrictions de voyages dans le monde (+43,81%).

Le géant du luxe reste porté par le succès de ses articles de mode et de maroquinerie, qui à eux seuls assurent plus de 30 milliards d'euros de ventes au groupe, décollant ainsi de près de 40% par rapport à 2019.

LVMH compte gâter ses actionnaires en proposant, lors de l'assemblée générale en avril, un dividende en très forte hausse, soit 10 euros par action contre 6 euros en 2020.

Partager cet article

Partager cet article