24.01.22
14:33

Open d'Australie: Tsitsipas passe en quarts au bout du suspense

Stefanos Tsitsipas, 4e mondial, a été poussé au cinquième set par l'Américain Taylor Fritz (22e) lundi mais il s'est qualifié 4-6, 6-4, 4-6, 6-3, 6-4 pour les quarts de finale de l'Open d'Australie.

"J'ai tout donné. Je suis très fier de la façon dont j'ai joué, dont je me suis battu", a déclaré le Grec de 23 ans après 3h23 de match. Demi-finaliste l'an dernier, il affrontera l'Italien Jannik Sinner (10e) mercredi pour retrouver le dernier carré.

"Je savais que ce serait physique, qu'il faudrait être patient. Je savais que le soutien du public serait important", a-t-il ajouté. Le match, spectaculaire et très serré, a basculé en faveur du finaliste du dernier Roland-Garros à la fin du 5e set quand il a breaké pour 5-4 et ensuite servi pour le match. Il n'a pas laissé passer l'occasion. Fritz jouait à 24 ans son premier 8e de finale en Grand Chelem.

La surprise Kanepi

Chez les dames, la Bélarusse Aryna Sabalenka, 2e mondiale, a été éliminée lundi en 8e de finale de l'Open d'Australie par l'Estonienne Kaia Kanepi (115e) 5-7, 6-2, 7-6 (10/7). "Ca a été un match vraiment très dur", a commenté Kanepi qui, à 36 ans, avait déjà créé la surprise en battant l'Allemande Angelique Kerber, triple lauréate en Grand Chelem.

"En fait, je pensais que j'allais perdre quand elle a sauvé les balles de match que j'ai eues sur mon service (au 3e set). Je ne sais pas comment j'ai fait pour gagner", a-t-elle ajouté. "L'Open d'Australie est le seul tournoi du Grand Chelem où je n'avais pas encore atteint les quarts et je ne pensais plus pouvoir y arriver à mon âge", a ajouté l'Estonienne qui a remporté quatre tournois WTA mais dont le dernier titre remonte à Bruxelles en 2013.

Kanepi n'avait jamais passé le 3e tour à Melbourne. Elle affrontera mercredi la Polonaise Iga Swiatek (9e) pour une place en demies. Dans le 3e set, la Bélarusse a commis une double faute qui a placé l'Estonienne en position de servir pour le match à 5-4. Kanepi s'est offert quatre balles de match dont trois consécutives, mais sans parvenir à conclure.

Sabalenka a alors égalisé à 5-5 puis a enchaîné avec un jeu blanc et très autoritaire sur son service pour mener 6-5. La Bélarusse semblait avoir pris l'ascendant, mais Kanepi a réussi à la pousser au super tie break. Elle s'est alors procuré deux balles de match supplémentaires et a concrétisé la première en bénéficiant d'une faute directe de son adversaire.

Partager cet article