21.01.22
12:00

Conserver son CST valide, mode d'emploi

Dès le 1er mars, le vaccin booster viendra s’ajouter au Covid Safe Ticket...et pour certains cela pourrait bien marquer une fin de validité pour leur CST

Sur décision du Comité de concertation, la durée de validité du certificat de vaccination dans le Covid Safe Ticket passera de 270 jours à 150 jours à compter du 1er mars.

Qu'est-ce que cela veut dire concrètement ?

Toute personne ayant été vaccinée avant le 1er octobre avec une dose (Janssen uniquement) ou deux doses (Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca/Oxford) doit avoir reçu une dose de rappel avant le 1er mars.

Dans le cas contraire, son certificat de vaccination expirera et son CST sera désactivé. Les avantages qu'offrent ce dernier seront donc annulés.

Pour le moment, la validité de la dose booster n'est pas limitée dans le temps. 

Autre nouveauté : la validité du certificat de rétablissement sera également portée à 150 jours.

Tous ces changements concernent uniquement les personnes de plus de 18 ans.

Ainsi, dès le 1er mars, pour obtenir un CST valide vous devrez :

  • avoir reçu une dose booster ou,
  • avoir reçu deux doses (Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca/Oxford) ou une dose (Janssen) il y a moins de 150 jours,
  • être titulaire d'un certificat de rétablissement datant de moins de 150 jours
  • avoir fait un test PCR négatif

 

Partager cet article

Partager cet article